share_book
Envoyer cet article par e-mail

Oradour 10 juin 1944 : Arrêt sur mémoire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Oradour 10 juin 1944 : Arrêt sur mémoire

Oradour 10 juin 1944 : Arrêt sur mémoire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Oradour 10 juin 1944 : Arrêt sur mémoire"

Le 10 juin 1944, une colonne de la division Das Reich mitraille dans les granges les hommes d'Oradour, brûle dans l'église femmes et enfants : 642 morts, un village calciné, aux ruines comme une cicatrice suppurante, et des questions jamais résolues sur la violence de guerre, la barbarie, le poids de la mémoire. Sarah Farmer a repris l'ensemble du dossier, rencontrant les derniers témoins et survivants du massacre, retraçant les itinéraires des victimes, exhumant les archives. Elle brosse ainsi le récit d'un épisode proprement " inoubliable " qui, jusqu'à aujourd'hui, résiste à toute tentative de réparation. Elle évoque le procès de 1953, à Bordeaux, intenté contre les quatorze " malgré-nous " de la colonne Das Reich. Dans cette étude approfondie et originale, Sarah Farmer met en évidence autant le besoin de mémoire que la nécessité d'une approche historienne, seul moyen d'échapper peut-être à la tyrannie du ressentiment.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 314  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.4cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • Collection : Tempus
  • ISBN :  2262026645
  • EAN13 :  9782262026646
  • Classe Dewey :  940.5405094466
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 10 juin 1944, une colonne de la division Das Reich mitraille dans les granges les hommes d'Oradour, brûle dans l'église femmes et enfants : 642 morts, un village calciné, aux ruines comme une cicatrice suppurante, et des questions jamais résolues sur la violence de guerre, la barbarie, le poids de la mémoire. Sarah Farmer a repris l'ensemble du dossier, rencontrant les derniers témoins et survivants du massacre, retraçant les itinéraires des victimes, exhumant les archives. Elle brosse ainsi le récit d'un épisode proprement " inoubliable " qui, jusqu'à aujourd'hui, résiste à toute tentative de réparation. Elle évoque le procès de 1953, à Bordeaux, intenté contre les quatorze " malgré-nous " de la colonne Das Reich. Dans cette étude approfondie et originale, Sarah Farmer met en évidence autant le besoin de mémoire que la nécessité d'une approche historienne, seul moyen d'échapper peut-être à la tyrannie du ressentiment.