share_book
Envoyer cet article par e-mail

Visages de la justice

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Visages de la justice

Visages de la justice

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Visages de la justice"

Marqué et motivé initialement par les turbulences de l'actualité touchant l'institution judiciaire, le malaise de la jeunesse (émeutes de 2005) et les réponses politiques à ces questions, le présent recueil s'articule autour de trois moments forts : philosophie de la justice ; justice divine et institutions humaines : permanence du théologico-politique ? ; le sentiment d'injustice : après les émeutes de 2005. Par la place qu'elle occupe dans les textes qu'on dit " fondateurs ", dus aux premiers philosophes comme aux récits mythiques et religieux des origines, la justice figure au principe de la philosophie pratique. Le lecteur trouvera donc ici des analyses portant sur la place de la philosophie du droit, comme sur la sécularisation ou les traces du théologico-politique dans le discours du droit. Mais aussi sur la tentation d'utiliser les peurs collectives pour asseoir l'autorité de l'État sur la seule fonction sécuritaire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 359  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.4cmx21.2cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Les rendez-vous d'Archimède
  • ISBN :  2296124178
  • EAN13 :  9782296124172
  • Classe Dewey :  999
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-François Rey

Lozère carnet d'aquarelles

La Lozère pas à pas, à travers la palette d'émotions d'un peintre... En Lozère, partout où le regard porte, l'œil s'émerveille. Chaudes vallées, sommets ardus, villages assoupis ou causses battus par les vents, percés de grottes : la Lozère présente une somptueuse diversité et une multi...

Décors en bois flotté et verre dépoli

Les promenades sur les plages ou au bord des rivières sont l'occasion de collecter des petits morceaux de verre dépoli et des bois flottés sculptés par l'eau. Plutôt que de les conserver dans des paniers ou des boîtes, avec cet ouvrage vous donnerez une seconde vie à ces matériaux en créant...

Levinas, le passseur de justice

" Comment juger ? " " Qu'ai-je à faire avec la justice ? " De telles questions ne s'adressent pas aux seuls professionnels du droit, mais à tout citoyen, à tout homme, dès lors qu'il vit en société. Mais vivre en société n'implique pas seulement le côtoiement d'une succession quelconque d'i...

Voir tous les livres de Jean-François Rey

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Marqué et motivé initialement par les turbulences de l'actualité touchant l'institution judiciaire, le malaise de la jeunesse (émeutes de 2005) et les réponses politiques à ces questions, le présent recueil s'articule autour de trois moments forts : philosophie de la justice ; justice divine et institutions humaines : permanence du théologico-politique ? ; le sentiment d'injustice : après les émeutes de 2005. Par la place qu'elle occupe dans les textes qu'on dit " fondateurs ", dus aux premiers philosophes comme aux récits mythiques et religieux des origines, la justice figure au principe de la philosophie pratique. Le lecteur trouvera donc ici des analyses portant sur la place de la philosophie du droit, comme sur la sécularisation ou les traces du théologico-politique dans le discours du droit. Mais aussi sur la tentation d'utiliser les peurs collectives pour asseoir l'autorité de l'État sur la seule fonction sécuritaire.