share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoires de Blancs

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoires de Blancs

Histoires de Blancs

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoires de Blancs"

" Chère Maman, Si tu savais comme j'étais malheureux hier soir, en ville, lorsque je t'ai croisée sans te parler. Toi tu as été merveilleuse. Tu as fait semblant de ne point me reconnaître, moi ton fils. Si cette jeune fille n'avait pas été avec moi, Maman, on aurait pu se parler. Lorsque je rencontre un nègre dans la rue et que je m'arrête pour faire un brin de conversation, je n'ai plus peur à présent que l'on me prenne pour un noir. C'est impossible à soupçonner. Depuis que je me fais passer pour blanc, personne n'a jamais douté de l'authenticité de ma couleur. Mon patron qui est du Sud passe son temps à insulter les noirs en ma présence. Il est à mille lieues de se douter que j'en suis un. C'est à se tordre ! "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 151  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.5cmx18.0cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Complexe Paru le
  • Collection : L'heure furtive
  • ISBN :  2870273258
  • EAN13 :  9782870273258
  • Classe Dewey :  813.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Langston Hughes

Selected Poems

The appearance in 1926 of Langston Hughes's first volume of poems, The Weary Blues, announced the arrival on the American literary scene not only of a new voice and tone, but also of a new sort of voice. Close to the rhythms of Negro speech and song, these apparently artless verses -- which, of cour...

Not Without Laughter (Dover Thrift Editions)

This is another in the new Scribner Paperback Fiction line. Poet Hughes made the jump to fiction with this 1930 first novel of an African American boy's coming of age in a small Kansas town. Copyright 1995 Reed Business Information, Inc. --Ce texte fait référence à lédition Broché ....

The Ways of White Folks: Stories (Vintage Classics)

In these acrid and poignant stories, Hughes depicted black people colliding--sometimes humorously, more often tragically--with whites in the 1920s and '30s....

The Collected Poems of Langston Hughes (Vintage Classics)

At last Hughes has gotten his first collected edition; it is overdue. The editors have attempted to collect every poem (860 in all) published by the writer in his lifetime, and have also provided a brief but informative introduction, a detailed chronology and extensive textual notes that include the...

Voir tous les livres de Langston Hughes

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

" Chère Maman, Si tu savais comme j'étais malheureux hier soir, en ville, lorsque je t'ai croisée sans te parler. Toi tu as été merveilleuse. Tu as fait semblant de ne point me reconnaître, moi ton fils. Si cette jeune fille n'avait pas été avec moi, Maman, on aurait pu se parler. Lorsque je rencontre un nègre dans la rue et que je m'arrête pour faire un brin de conversation, je n'ai plus peur à présent que l'on me prenne pour un noir. C'est impossible à soupçonner. Depuis que je me fais passer pour blanc, personne n'a jamais douté de l'authenticité de ma couleur. Mon patron qui est du Sud passe son temps à insulter les noirs en ma présence. Il est à mille lieues de se douter que j'en suis un. C'est à se tordre ! "