share_book
Envoyer cet article par e-mail

Petits musées en vers : Epigramme et discours sur les collections antiques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Petits musées en vers : Epigramme et discours sur les collections antiques

Petits musées en vers : Epigramme et discours sur les collections antiques

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Petits musées en vers : Epigramme et discours sur les collections antiques"

Que sait-on des collections d'oeuvres d'art dans l'Antiquité ? Quels étaient ces ensembles de fresques et de sculptures, par qui étaient-ils commandités, pour être exposés dans quels lieux, et dans quel but ? Telles sont les questions auxquelles cet ouvrage apporte des réponses décisives, à partir d'oeuvres et de textes antiques qui tous, à leur façon, forment des collections. Ce livre étudie notamment des ensembles d'oeuvres retrouvés dans la Maison des Epigrammes à Pompéi, la Maison dite de Properce à Assise et la Villa d'Elien près de Rome ; leur particularité est de réunir une collection d'images et de textes dont l'édition critique est présentée ici. Ces ensembles sont également comparés à des cycles d'épigrammes descriptives dus à deux poètes grecs, Nossis de Locies et Posidippe de Pella, et à un poète latin, Martial. L'étude de ces recueils poétiques montre qu'ils étaient conçus et structurés comme des collections d'oeuvres d'art et qu'ils présupposent des stratégies de lecture similaires à celles que requéraient les pinacothèques ou les galeries statuaires. A travers ce parcours, qui s'étend sur quatre siècles, l'auteur rend compte de l'esprit des commanditaires et de leurs stratégies de collectionnisme, en même temps que de la façon dont les trois poètes se font historiens de l'art en témoignant de leurs positions esthétiques (comme Posidippe) ou politiques (comme Martial) et en s'inscrivant ainsi dans les débats sur l'art qui ont eu cours à leur époque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 415  pages
  • Dimensions :  2.8cmx16.2cmx22.0cm
  • Poids : 762.0g
  • Editeur :   Comité Des Travaux Historiques Et Scientifiques - Cths Paru le
  • Collection : L'art & l'essai
  • ISBN :  273550669X
  • EAN13 :  9782735506699
  • Classe Dewey :  700.938
  • Langue : Français

D'autres livres de Evelyne Prioux

Métamorphoses du regard ancien

Le présent ouvrage s'intéresse à la culture visuelle de l'époque hellénistique et romaine et à la réception des collections artistiques auprès des lettrés de ces deux périodes. La première partie de cet ouvrage est précisément consacrée aux descriptions d'oeuvres d'art que nous ont liv...

Voir tous les livres de Evelyne Prioux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Que sait-on des collections d'oeuvres d'art dans l'Antiquité ? Quels étaient ces ensembles de fresques et de sculptures, par qui étaient-ils commandités, pour être exposés dans quels lieux, et dans quel but ? Telles sont les questions auxquelles cet ouvrage apporte des réponses décisives, à partir d'oeuvres et de textes antiques qui tous, à leur façon, forment des collections. Ce livre étudie notamment des ensembles d'oeuvres retrouvés dans la Maison des Epigrammes à Pompéi, la Maison dite de Properce à Assise et la Villa d'Elien près de Rome ; leur particularité est de réunir une collection d'images et de textes dont l'édition critique est présentée ici. Ces ensembles sont également comparés à des cycles d'épigrammes descriptives dus à deux poètes grecs, Nossis de Locies et Posidippe de Pella, et à un poète latin, Martial. L'étude de ces recueils poétiques montre qu'ils étaient conçus et structurés comme des collections d'oeuvres d'art et qu'ils présupposent des stratégies de lecture similaires à celles que requéraient les pinacothèques ou les galeries statuaires. A travers ce parcours, qui s'étend sur quatre siècles, l'auteur rend compte de l'esprit des commanditaires et de leurs stratégies de collectionnisme, en même temps que de la façon dont les trois poètes se font historiens de l'art en témoignant de leurs positions esthétiques (comme Posidippe) ou politiques (comme Martial) et en s'inscrivant ainsi dans les débats sur l'art qui ont eu cours à leur époque.