share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Déblok, tome 6 : Fines conserves Déblok façon boute-en-train

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Déblok, tome 6 : Fines conserves Déblok façon boute-en-train

Les Déblok, tome 6 : Fines conserves Déblok façon boute-en-train

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les Déblok, tome 6 : Fines conserves Déblok façon boute-en-train"

    Un jour, il y a de cela quelques années, Florence Cestac regardait son fils (il s'appelle Jules. Mais s'il s'était appelé Ernest ou Tartempion, le résultat aurait probablement été le même). Et tout d'un coup, hop : l'inspiration frappa à la porte. Florence Cestac se dit qu'elle avait sous les yeux de quoi raconter des histoires rigolotes. Sujet : la vie quotidienne d'une famille d'aujourd'hui avec enfants et animaux de compagnie (à l'époque, elle avait aussi un chien, qui fut donc bien malgré lui promu pourvoyeur de gags). Ce fut le déclic et la naissance des Déblok. Une sacrée tribu : les parents, les deux enfants, le chien Truffo et le chat Choupinette. Sans oublier la tante Grisemine, reconnaissable à son chignon et à sa passion pour les footballeurs. Gros nez de rigueur (c'est la marque de fabrique des personnages de Cestac), bonne humeur contagieuse et gags à la pelle : publiés chaque semaine dans Le Journal de Mickey, les Déblok font le bonheur des enfants. Et des parents, trop heureux de voir leur quotidien croqué en BD… --Gilbert Jacques

    Détails sur le produit

    • Reliure : Cartonné
    • 48  pages
    • Dimensions :  1.0cmx22.0cmx29.0cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Dargaud Paru le
    • Collection : Les Déblok
    • ISBN :  2205050583
    • EAN13 :  9782205050585
    • Classe Dewey :  741.5
    • Langue : Français

    D'autres livres de Nathalie Roques

    Vivre la relation avec son bébé

    De nos jours, les mères souhaitent élever le mieux possible leur bébé tout en gardant une vie de famille de qualité, tout en exerçant une activité professionnelle. Ce livre propose une façon de concilier toutes ces fonctions et d'épargner son énergie, tout simplement en s'appuyant sur la ...

    Prix : 163 DH
    Dormir avec son bébé

    Les bébés ont de tous temps, en tous lieux, dormi la nuit contre leur mère. La proximité nocturne mère-bébé répond à des besoins fondamentaux du nourrisson : allaitement maternel facilité, surveillance aisée, stimulation de certaines capacités physiques et psychologiques. Pourtant, les p...

    Carnet secret de filles

    Voici enfin la réédition du Carnet secret des filles, sorti en septembre 2004. Une nouvelle couverture, une mise à jour de l'intérieur et une modernisation des illustrations. Un carnet réservé aux filles de 6 à 10 ans. 40 000 exemplaires vendus depuis septembre 2004. Véritable carnet avec ca...

    Voir tous les livres de Nathalie Roques

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Un jour, il y a de cela quelques années, Florence Cestac regardait son fils (il s'appelle Jules. Mais s'il s'était appelé Ernest ou Tartempion, le résultat aurait probablement été le même). Et tout d'un coup, hop : l'inspiration frappa à la porte. Florence Cestac se dit qu'elle avait sous les yeux de quoi raconter des histoires rigolotes. Sujet : la vie quotidienne d'une famille d'aujourd'hui avec enfants et animaux de compagnie (à l'époque, elle avait aussi un chien, qui fut donc bien malgré lui promu pourvoyeur de gags). Ce fut le déclic et la naissance des Déblok. Une sacrée tribu : les parents, les deux enfants, le chien Truffo et le chat Choupinette. Sans oublier la tante Grisemine, reconnaissable à son chignon et à sa passion pour les footballeurs. Gros nez de rigueur (c'est la marque de fabrique des personnages de Cestac), bonne humeur contagieuse et gags à la pelle : publiés chaque semaine dans Le Journal de Mickey, les Déblok font le bonheur des enfants. Et des parents, trop heureux de voir leur quotidien croqué en BD… --Gilbert Jacques