share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Raison des plus forts : La conscience déniée aux animaux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Raison des plus forts : La conscience déniée aux animaux

La Raison des plus forts : La conscience déniée aux animaux

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Raison des plus forts : La conscience déniée aux animaux"

Les avancées de la science contredisent radicalement la conception cartésienne de " l'animal-machine " ou le statut actuel de res nullius ou de " bien meuble ". Mais tandis que les preuves d'une continuité cognitive entre l'humain et l'animal s'accumulent, le sens commun continue de tenir les animaux pour des êtres sans conscience. Il est vrai que ce négationnisme sert de nombreux intérêts économiques (viande, fourrure...), technoscientifiques (expérimentation) ou même récréatifs (chasse, corrida...). Sommes-nous prêts à élargir notre considération aux animaux ? Tel était le sujet du colloque organisé le 14 novembre 2009 à l'université Paris V René Descartes par les associations Droits des Animaux et Tribune animale (Science-Po Paris) auquel cet ouvrage fait suite. Il regroupe le point de vue d'universitaires (philosophes, éthologues, historiens, juristes, économistes) et d'antispécistes, français et étrangers.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 248  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx21.0cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Imho Paru le
  • Collection : Radicaux libres
  • ISBN :  2915517525
  • EAN13 :  9782915517521
  • Classe Dewey :  346
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Jouventin

Les confessions d'un primate

A travers des anecdotes et des souvenirs de ses recherches menées sur tous les continents, Pierre Jouventin, directeur de recherches au CNRS, initie le lecteur à l'écologie évolutive et à la science du comportement. Un livre scientifique, humoristique et ...

Prix : 190 DH
Kamala, une louve dans ma famille

C'est un récit bouleversant, une réflexion scientifique passionnante. C'est une aventure hors du commun qui débuta un jour de 1975: Pierre Jouventin accepte alors d'adopter un louveteau nouveau-né, que le zoo de Montpellier s'apprête à sacrifier. Lui, dont le métier est d'étudier le comporte...

Voir tous les livres de Pierre Jouventin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les avancées de la science contredisent radicalement la conception cartésienne de " l'animal-machine " ou le statut actuel de res nullius ou de " bien meuble ". Mais tandis que les preuves d'une continuité cognitive entre l'humain et l'animal s'accumulent, le sens commun continue de tenir les animaux pour des êtres sans conscience. Il est vrai que ce négationnisme sert de nombreux intérêts économiques (viande, fourrure...), technoscientifiques (expérimentation) ou même récréatifs (chasse, corrida...). Sommes-nous prêts à élargir notre considération aux animaux ? Tel était le sujet du colloque organisé le 14 novembre 2009 à l'université Paris V René Descartes par les associations Droits des Animaux et Tribune animale (Science-Po Paris) auquel cet ouvrage fait suite. Il regroupe le point de vue d'universitaires (philosophes, éthologues, historiens, juristes, économistes) et d'antispécistes, français et étrangers.