share_book
Envoyer cet article par e-mail

Principe responsabilité ou principe espérance ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Principe responsabilité ou principe espérance ?

Principe responsabilité ou principe espérance ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Principe responsabilité ou principe espérance ?"

Si Hans Jonas occupe une place si importante dans la pensée du XXIe siècle, c'est parce que sa réflexion écologique et éthique porte sur des points sensibles de l'évolution de notre civilisation technologique. Fondé sur une " heuristique de la peur ", à savoir l'anticipation de la menace que comporte le développement des technologies de pointe pour la survie même de l'humanité, le " tractatus technologico-ethicus " que Jonas propose dans Le Principe responsabilité (1979), a pour objectif de construire une éthique nouvelle adaptée aux problèmes réels de notre époque ; une éthique non seulement de la sagacité, mais aussi de la responsabilité et du respect du prochain, d'une éthique défiant la résignation positiviste de la philosophie contemporaine. Le succès qu'à connu ce livre et l'accueil plutôt positif qui lui avait été réservé, notamment dans les milieux écologistes, ne devrait pas cependant dissimuler le fait que la confrontation systématique que cherche ici Jonas avec l'idéal utopique, la pensée utopique en général, et avec le marxisme en particulier, qui aurait " élevé l'utopie au rang d'un but explicite ", ne fait pas unanimité. C'est pourquoi la lecture critique du Principe Responsabilité que propose ce livre a pour but de questionner les jugements critiques et parfois excessifs formulés par Jonas à l'encontre d'Ernst Bloch, le philosophe (marxiste) de l'espérance et de l'utopie concrète. En prolongeant ces réflexions vers l'oeuvre encore mal connue en France de Günther Anders, mais aussi vers Hannah Arendt, Theodor W. Adorno ou André Gorz, le livre veut reposer la question du lien entre critique de la civilisation technologique, marxisme et utopie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 257  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.0cmx19.6cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Editions Le Bord De L'eau Paru le
  • Collection : Les voies du politique
  • ISBN :  2356870954
  • EAN13 :  9782356870957
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

D'autres livres de Arno Münster

André Gorz ou le socialisme difficile

André Gorz a traversé la seconde moitié du 20e siècle en témoin lucide de ses mutations économiques et sociales. Disparu l'automne 2007, il a laissé une oeuvre critique exigeante qui n'est réductible à aucun des courants poli-tiques constitués. Ses prises de position en faveur de la [.....

Réflexions sur la crise : éco-socialisme ou barbarie ?

Comme la crise du capitalisme-casino que nous affrontons en ce moment est indiscutablement d'une profondeur et d'une ampleur telle qu'il ne pourra plus être sauvé par les remèdes " classiques ", à savoir par une simple réforme de ses mécanismes et de ses excès, ce qui est à l'ordre du jour m...

Voir tous les livres de Arno Münster

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Si Hans Jonas occupe une place si importante dans la pensée du XXIe siècle, c'est parce que sa réflexion écologique et éthique porte sur des points sensibles de l'évolution de notre civilisation technologique. Fondé sur une " heuristique de la peur ", à savoir l'anticipation de la menace que comporte le développement des technologies de pointe pour la survie même de l'humanité, le " tractatus technologico-ethicus " que Jonas propose dans Le Principe responsabilité (1979), a pour objectif de construire une éthique nouvelle adaptée aux problèmes réels de notre époque ; une éthique non seulement de la sagacité, mais aussi de la responsabilité et du respect du prochain, d'une éthique défiant la résignation positiviste de la philosophie contemporaine. Le succès qu'à connu ce livre et l'accueil plutôt positif qui lui avait été réservé, notamment dans les milieux écologistes, ne devrait pas cependant dissimuler le fait que la confrontation systématique que cherche ici Jonas avec l'idéal utopique, la pensée utopique en général, et avec le marxisme en particulier, qui aurait " élevé l'utopie au rang d'un but explicite ", ne fait pas unanimité. C'est pourquoi la lecture critique du Principe Responsabilité que propose ce livre a pour but de questionner les jugements critiques et parfois excessifs formulés par Jonas à l'encontre d'Ernst Bloch, le philosophe (marxiste) de l'espérance et de l'utopie concrète. En prolongeant ces réflexions vers l'oeuvre encore mal connue en France de Günther Anders, mais aussi vers Hannah Arendt, Theodor W. Adorno ou André Gorz, le livre veut reposer la question du lien entre critique de la civilisation technologique, marxisme et utopie.