share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Bataille du vin et de l'amour : Comment j'ai sauvé le monde de la parkerisation

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Bataille du vin et de l'amour : Comment j'ai sauvé le monde de la parkerisation

La Bataille du vin et de l'amour : Comment j'ai sauvé le monde de la parkerisation

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Bataille du vin et de l'amour : Comment j'ai sauvé le monde de la parkerisation"

" Alors, Alice, as-tu réussi à sauver le monde ? " Cette question, suivie d'un léger ricanement, revient souvent ces derniers temps. J'avais pour habitude de répondre que le titre du livre est ironique et je n'ai jamais cru que, simple écrivain, je pouvais réellement changer grand-chose à quoi que ce soit. Mais aujourd'hui ma réponse est différente : " Eh bien, je n'ai peut-être pas sauvé le monde mais j'ai à tout le moins le mérite d'avoir ouvert le dialogue ". Alors que la popularité de Parker a inauguré le règne des vins trop fruités et patauds, et des techniques qui peuvent donner ce genre de vins, de nouvelles menaces se font jour, comme la réforme de l'Union européenne concernant la production de vin. Les nouvelles lois sur les AOC, qui n'offriront toujours pas de parangon de la qualité, ne vont pas améliorer la situation non plus. Je ne comprends pas ce triomphe de l'ersatz sur l'authentique. Je ne comprends pas pourquoi on s'inspire des pratiques australiennes. Au lieu de cela, pourquoi ne pas analyser ce qui se passe dans le Beaujolais ? La troupe de vignerons qui travaillent de manière naturelle et produisent des vins somptueux n'a absolument aucun problème à rencontrer l'approbation des amateurs, qu'ils soient français ou d'ailleurs. En fait, il n'y a pas assez de vins produits de cette façon-là pour contenter tous les buveurs, et ils sont de plus en plus nombreux chaque jour à découvrir les vins naturels. D'un côté se trouvent les partisans de la pureté des vins, de l'autre, ceux auxquels elle fait peur. Entre les deux, il y a la possibilité d'une révolution dans le monde du vin. Cette dernière a besoin de littérature. Et c'est ainsi que j'ai mené bataille pour la mienne ". Alice Feiring, New York, le 28 décembre 2009.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 255  pages
  • Dimensions :  2.4cmx12.8cmx21.0cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Jean-Paul Rocher Editeur Paru le
  • Collection : ROCHER JEAN-PAU
  • ISBN :  2917411279
  • EAN13 :  9782917411278
  • Classe Dewey :  641
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Alors, Alice, as-tu réussi à sauver le monde ? " Cette question, suivie d'un léger ricanement, revient souvent ces derniers temps. J'avais pour habitude de répondre que le titre du livre est ironique et je n'ai jamais cru que, simple écrivain, je pouvais réellement changer grand-chose à quoi que ce soit. Mais aujourd'hui ma réponse est différente : " Eh bien, je n'ai peut-être pas sauvé le monde mais j'ai à tout le moins le mérite d'avoir ouvert le dialogue ". Alors que la popularité de Parker a inauguré le règne des vins trop fruités et patauds, et des techniques qui peuvent donner ce genre de vins, de nouvelles menaces se font jour, comme la réforme de l'Union européenne concernant la production de vin. Les nouvelles lois sur les AOC, qui n'offriront toujours pas de parangon de la qualité, ne vont pas améliorer la situation non plus. Je ne comprends pas ce triomphe de l'ersatz sur l'authentique. Je ne comprends pas pourquoi on s'inspire des pratiques australiennes. Au lieu de cela, pourquoi ne pas analyser ce qui se passe dans le Beaujolais ? La troupe de vignerons qui travaillent de manière naturelle et produisent des vins somptueux n'a absolument aucun problème à rencontrer l'approbation des amateurs, qu'ils soient français ou d'ailleurs. En fait, il n'y a pas assez de vins produits de cette façon-là pour contenter tous les buveurs, et ils sont de plus en plus nombreux chaque jour à découvrir les vins naturels. D'un côté se trouvent les partisans de la pureté des vins, de l'autre, ceux auxquels elle fait peur. Entre les deux, il y a la possibilité d'une révolution dans le monde du vin. Cette dernière a besoin de littérature. Et c'est ainsi que j'ai mené bataille pour la mienne ". Alice Feiring, New York, le 28 décembre 2009.