share_book
Envoyer cet article par e-mail

Question d'eau-de-vie ou de mort

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Question d'eau-de-vie ou de mort

Question d'eau-de-vie ou de mort

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Question d'eau-de-vie ou de mort"

Chassé par le franquisme, Francisco Vasquez se réfugie de l'autre côté des Pyrénées, au coeur de la Gascogne. Il entre au service du désargenté baron Jean-Charles de Castayrac dont les armagnacs sont connus jusque dans le Nouveau Monde. Embauché comme saisonnier, Francisco devient au fil du temps le maillon fort du domaine. Il est de toutes les distillations, de tous les assemblages, jusqu'à ce matin de décembre où son corps carbonisé est découvert dans les décombres de l'incendie qui a ravagé l'entrepôt des eaux-de-vie. Cantique alambic a-t-il explosé ? Défaillance humaine ou acte de malveillance ? Toujours est-il que la compagnie d'assurances chargée d'indemniser le baron de Castayrac diligente Benjamin Cooker pour expertiser le stock d'armagnacs réduit à néant. L'estimation se révèle hasardeuse, d'autant que le hasard n'a pas droit de cité dans l'ombre des chais du très peu respectable baron...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 200  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.6cmx20.8cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Le sang de la vigne
  • ISBN :  2213619905
  • EAN13 :  9782213619903
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Alaux

Avis de tempête sur Cordouan

Au lendemain du décès de Georges Pompidou, la mort s'invite à Cordouan. Le fils d'un des gardiens du célèbre phare que Séraphin Cantarel est venu expertiser est découvert noyé au pied d'un carrelet. Sa fiancée, quant à elle, demeure introuvable. Tandis qu'en mer le ciel se fait de plus ...

Passeport pour Cordouan

On l'appelle le "Versailles des mers" tant il est ouvragé, sobre, élégant et d'une architecture à nulle autre pareille. La première pierre de son édification fut posée il y a plus de 400 ans. Ainsi est Cordouan, colonne crayeuse suspendue entre ciel et mer parmi ces eaux imprévisibles [.....

Toulouse-Lautrec en rit encore

Tout le Palais de la Berbie à Albi est en émoi. Logé dans une forteresse du Moyen Age, le célèbre musée semblait inviolable ! Pourtant, en ce matin d'avril 1975, deux toiles de Toulouse-Lautrec, considérées comme " inestimables ", ont été subtilisées. A l'évidence, les voleurs ont [.....

Sous la robe de Margaux

L’été s’annonce difficile, la canicule est meurtrière, les vignobles sont en souffrance, les humeurs s’échauffent et les passions s’exacerbent. Lorsque Margaux, fille de l’œnologue Benjamin Cooker, débarque sur les terres de son enfance pour y passer ses vacances, personne ne peut se...

Prix : 81 DH

Voir tous les livres de Jean-Pierre Alaux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Chassé par le franquisme, Francisco Vasquez se réfugie de l'autre côté des Pyrénées, au coeur de la Gascogne. Il entre au service du désargenté baron Jean-Charles de Castayrac dont les armagnacs sont connus jusque dans le Nouveau Monde. Embauché comme saisonnier, Francisco devient au fil du temps le maillon fort du domaine. Il est de toutes les distillations, de tous les assemblages, jusqu'à ce matin de décembre où son corps carbonisé est découvert dans les décombres de l'incendie qui a ravagé l'entrepôt des eaux-de-vie. Cantique alambic a-t-il explosé ? Défaillance humaine ou acte de malveillance ? Toujours est-il que la compagnie d'assurances chargée d'indemniser le baron de Castayrac diligente Benjamin Cooker pour expertiser le stock d'armagnacs réduit à néant. L'estimation se révèle hasardeuse, d'autant que le hasard n'a pas droit de cité dans l'ombre des chais du très peu respectable baron...