share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sur les côtes d'Afrique : Journal de bord du médecin Moras sur la frégate la Félicité en 1790

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sur les côtes d'Afrique : Journal de bord du médecin Moras sur la frégate la Félicité en 1790

Sur les côtes d'Afrique : Journal de bord du médecin Moras sur la frégate la Félicité en 1790

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sur les côtes d'Afrique : Journal de bord du médecin Moras sur la frégate la Félicité en 1790"

Comment peut-on être Africain ? C'est ce qu'aurait pu écrire Louis-Augustin Moras en paraphrasant Montesquieu dans les Lettres Persanes. Ce médecin de Marine, né à Boulogne et mort à Saint-Servan, est un véritable esprit du siècle des Lumières: en découvrant le continent africain lors d'une croisière à bord d'une frégate du roi en 1790, il nous laisse un journal de bord "médico-historique" qui nous révèle des aspects méconnus de la vie politique, économique et sociale des côtes du golfe de Guinée. Il nous livre aussi un regard inédit sur la traite des esclaves, ainsi que sur le commerce de la gomme arabique, de l'ivoire ou de l'or, enjeux fondamentaux de la lutte que se livrent les grandes puissances européennes et leurs alliés africains pour la maîtrise des comptoirs et des principaux sites de ravitaillement. Comme à bord de la Félicité ont aussi pris place de jeunes princes noirs qui retournent dans leurs pays après avoir été instruits en Bretagne par les Frères des Ecoles Chrétiennes et largement dotés en fournitures de toutes sortes, c'est un véritable panorama des rapports franco-africains que nous offre cette croisière.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 123  pages
  • Dimensions :  1.2cmx13.0cmx20.6cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Editions Du Layeur Paru le
  • Collection : Layeur
  • ISBN :  2911468791
  • EAN13 :  9782911468797
  • Classe Dewey :  960
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Boulaire

La Marine française : De la Royale de Richelieu aux missions d'aujourd'hui

Même si le Charles de Gaulle est intervenu récemment au large de la Libye, la lutte contre les pollutions marines, les trafics, la piraterie, la sauvegarde de l'environnement, la sécurité des personnes et des biens à la mer, l'aide aux populations menacées par les catastrophes naturelles ou le...

Voir tous les livres de Alain Boulaire

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comment peut-on être Africain ? C'est ce qu'aurait pu écrire Louis-Augustin Moras en paraphrasant Montesquieu dans les Lettres Persanes. Ce médecin de Marine, né à Boulogne et mort à Saint-Servan, est un véritable esprit du siècle des Lumières: en découvrant le continent africain lors d'une croisière à bord d'une frégate du roi en 1790, il nous laisse un journal de bord "médico-historique" qui nous révèle des aspects méconnus de la vie politique, économique et sociale des côtes du golfe de Guinée. Il nous livre aussi un regard inédit sur la traite des esclaves, ainsi que sur le commerce de la gomme arabique, de l'ivoire ou de l'or, enjeux fondamentaux de la lutte que se livrent les grandes puissances européennes et leurs alliés africains pour la maîtrise des comptoirs et des principaux sites de ravitaillement. Comme à bord de la Félicité ont aussi pris place de jeunes princes noirs qui retournent dans leurs pays après avoir été instruits en Bretagne par les Frères des Ecoles Chrétiennes et largement dotés en fournitures de toutes sortes, c'est un véritable panorama des rapports franco-africains que nous offre cette croisière.