share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dans le ventre d'une hyène

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dans le ventre d'une hyène

Dans le ventre d'une hyène

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Dans le ventre d'une hyène"

    « Je suis né en l'an du paradoxe, dans la ville-labyrinthe de Jijiga. Après trois années d'absence, les pluies étaient revenues, gonflant rivières et ruisseaux. Le désert d'argile, sec comme la peau d'un tambour, avait reverdi. La reine Menen, épouse du roi Hailé Sélassié, agonisait, aussi réticente à quitter ce monde que je l'étais à quitter le sein de ma mère. » Quand on a dix ans, à Jijiga, en Éthiopie, on aime jouer des tours à son instituteur, écouter les légendes contées par les mères et, pour montrer sa bravoure aux copains, on sort le soir narguer les hyènes à la sortie de la ville. Le pays vit sous le règne de l'empereur Hailé Sélassié, ce qui est très positif quand on est fils d'un fonctionnaire Amhara en Ogaden, terre somalie conquise. Puis l'on grandit, et l'on se rend compte des inégalités sociales. Naïf organisateur d'une marche qui revendique la propriété de la terre pour ceux qui la cultivent, Nega - celui qui ici nous raconte sa vie - va vite comprendre, sous les coups de matraque, que le régime ne tolère pas les étudiants frondeurs. Et la révolution viendra, poussée par les famines du début des années soixante-dix. Nega est dès lors témoin de bouleversements majeurs. Pour combattre la junte éthiopienne, lui et ses amis décident de se mettre à la disposition des maquis somalis... Observateur et acteur d'une époque clé de l'histoire de son pays, Nega Mezlekia signe un récit, parfois drôle, le plus souvent poignant, qui permet de comprendre, au rythme du quotidien, les événements qui ont bouleversé l'Éthiopie de 1970 à 1990.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 346  pages
    • Dimensions :  2.2cmx11.6cmx21.6cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   Actes Sud Paru le
    • Collection : Romans Nouvell
    • ISBN :  274273435X
    • EAN13 :  9782742734351
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    « Je suis né en l'an du paradoxe, dans la ville-labyrinthe de Jijiga. Après trois années d'absence, les pluies étaient revenues, gonflant rivières et ruisseaux. Le désert d'argile, sec comme la peau d'un tambour, avait reverdi. La reine Menen, épouse du roi Hailé Sélassié, agonisait, aussi réticente à quitter ce monde que je l'étais à quitter le sein de ma mère. » Quand on a dix ans, à Jijiga, en Éthiopie, on aime jouer des tours à son instituteur, écouter les légendes contées par les mères et, pour montrer sa bravoure aux copains, on sort le soir narguer les hyènes à la sortie de la ville. Le pays vit sous le règne de l'empereur Hailé Sélassié, ce qui est très positif quand on est fils d'un fonctionnaire Amhara en Ogaden, terre somalie conquise. Puis l'on grandit, et l'on se rend compte des inégalités sociales. Naïf organisateur d'une marche qui revendique la propriété de la terre pour ceux qui la cultivent, Nega - celui qui ici nous raconte sa vie - va vite comprendre, sous les coups de matraque, que le régime ne tolère pas les étudiants frondeurs. Et la révolution viendra, poussée par les famines du début des années soixante-dix. Nega est dès lors témoin de bouleversements majeurs. Pour combattre la junte éthiopienne, lui et ses amis décident de se mettre à la disposition des maquis somalis... Observateur et acteur d'une époque clé de l'histoire de son pays, Nega Mezlekia signe un récit, parfois drôle, le plus souvent poignant, qui permet de comprendre, au rythme du quotidien, les événements qui ont bouleversé l'Éthiopie de 1970 à 1990.