share_book
Envoyer cet article par e-mail

Cahiers de l'école rurale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Cahiers de l'école rurale

Cahiers de l'école rurale

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Cahiers de l'école rurale"

    Il fut un temps où l'école de Jules Ferry était d'abord une école rurale : un poêle, un maître à l'écriture appliquée et des bancs clairsemés à cause des travaux des champs. Il fut un temps où les dictées et les rédactions décrivaient les moissons et les vendanges. Où, à la plume, les élèves recopiaient le matin des lignes d'écriture sur le rôle du fumier. Où, ils devaient résoudre dans leurs cahiers des problèmes d'arithmétique, dont les énoncés évoquaient la superficie d'un champ ou des recettes d'une vente du bétail. Il fut un temps où les écoliers savaient lire dans un bois ou un ruisseau comme dans un livre ouvert.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 96  pages
    • Dimensions :  1.4cmx17.6cmx23.0cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Editions Les Arènes Paru le
    • Collection : Notre école
    • ISBN :  2352040337
    • EAN13 :  9782352040330
    • Classe Dewey :  370
    • Langue : Français

    D'autres livres de  Henri Mérou

    Carnet de Morale

    " Fais pas çi, fais pas ça ! " C'est la seule leçon de morale que vous avez retenue de votre enfance ? Alors ce carnet est pour vous. Vous y retrouverez l'ambiance des salles de classes d'antan, à cette époque où vous deviez recopier avec application les règles de savoir-vivre que le [.......

    Nos cahiers d'enfance Coffret en 3 volumes : Cahiers de récitations ; Cahiers de cancres ; Cahiers de morales

    Cahiers de Cancres : « élève paresseux et nul », dit le dictionnaire. Indiscipliné et bagarreur, il fait le désespoir de ses parents. Le maître gronde, menace, punit, mais en vain. Car le royaume du cancre est sur les murs de la classe, dans la rue, les terrains vagues ou dans les bois. Pourt...

    Cahiers de mathématiques

    Des trains qui se croisent, des baignoires qui se remplissent, des héritages à partager... Quel cauchemar parfois pour des générations d'écoliers qui se sont succédé sur les bancs de la Communale ! Et pourtant l'arithmétique sait aussi être un jeu d'enfant lorsqu'il s'agit d'apprendre à r...

    Notre école : 1880-1968

    Deux albums de mémoire vivante, à partir des souvenirs des auditeurs de Radio France et les travaux d'écoliers de milliers d'anonymes. Chaque page distille le parfum de toutes les écoles et de toutes les enfances. " Chère école " : 400illustrations. Les phots de Doisneau, Boubat ou Almazy sont...

    Voir tous les livres de  Henri Mérou

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Il fut un temps où l'école de Jules Ferry était d'abord une école rurale : un poêle, un maître à l'écriture appliquée et des bancs clairsemés à cause des travaux des champs. Il fut un temps où les dictées et les rédactions décrivaient les moissons et les vendanges. Où, à la plume, les élèves recopiaient le matin des lignes d'écriture sur le rôle du fumier. Où, ils devaient résoudre dans leurs cahiers des problèmes d'arithmétique, dont les énoncés évoquaient la superficie d'un champ ou des recettes d'une vente du bétail. Il fut un temps où les écoliers savaient lire dans un bois ou un ruisseau comme dans un livre ouvert.