share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ma cuisine de Madagascar : Recettes, saveurs et culture alimentaire au pays des lémuriens

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ma cuisine de Madagascar : Recettes, saveurs et culture alimentaire au pays des lémuriens

Ma cuisine de Madagascar : Recettes, saveurs et culture alimentaire au pays des lémuriens

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Ma cuisine de Madagascar : Recettes, saveurs et culture alimentaire au pays des lémuriens"

    "La mer est la limite de ma rizière " (ny ranomasina no valamparihiko) aurait dit le grand roi Andrianampoinimerina qui lança l'unification de l'île à la fin du XVIIIe siècle. La cuisine malgache d'origine, avec le zébu, le riz et les brèdes, s'est enrichie pendant son histoire de plusieurs traditions culinaires telles : la chinoise, l'indienne, et la française. Dans ce nouvel ouvrage, William Chan Tat Chuen nous offre un itinéraire gourmand à travers les saveurs d'une île, qui lui rappellent à la fois son enfance, et des traditions culinaires qui marquent une identité malgache plurielle et ancestrale. A la fois parcours anthropologique et gourmand son récit nous expose toute la richesse d'une île dont les spécialités ne manquent pas de piquant ! Des recettes de zébu, aux différentes variantes de rougails et d'achards, c'est toute une géographie gustative qui nous est dévoilée ici. Mais aussi la cuisine malgache au-delà de la nécessité de répondre et de satisfaire la population est une cuisine qui accompagne les rituels de la vie ; les croyances, les interdits (les fadys), et nous laisse entrevoir une culture complexe et très influencée par les superstitions. Avec de nombreuses recettes, l'auteur nous révèle les moeurs et l'histoire d'un pays aux multiples facettes, où l'on n'est pas étonné de déguster du foie gras, des nymphes frites, de nombreux poissons et où l'on trouve aussi du vin, une très bonne bière et où l'on a renoncé à manger de la tortue de mer puisqu'elle est devenue une espèce protégée.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 120  pages
    • Dimensions :  1.4cmx14.6cmx22.8cm
    • Poids : 340.2g
    • Editeur :   Jean-Paul Rocher Editeur Paru le
    • Collection : ROCHER JEAN-PAU
    • ISBN :  2917411325
    • EAN13 :  9782917411322
    • Classe Dewey :  641
    • Langue : Français

    D'autres livres de William Chan Tat Chuen

    Fêtes et banquets en Chine

    16,2x11x1,2cm. Poche....

    A la table du : Gastronomie et recettes du célèbre roman classique chinois du XVIIIe siècle

    En Chine, un proverbe dit que le peuple considère la nourriture comme le Ciel. Dans cette riche famille Jia où les besoins primaires étaient plus que satisfaits, où le Ciel s'était banalisé, tous les membres avaient développé une philosophie du boire et du manger sous l'angle du divertisseme...

    Voir tous les livres de William Chan Tat Chuen

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    "La mer est la limite de ma rizière " (ny ranomasina no valamparihiko) aurait dit le grand roi Andrianampoinimerina qui lança l'unification de l'île à la fin du XVIIIe siècle. La cuisine malgache d'origine, avec le zébu, le riz et les brèdes, s'est enrichie pendant son histoire de plusieurs traditions culinaires telles : la chinoise, l'indienne, et la française. Dans ce nouvel ouvrage, William Chan Tat Chuen nous offre un itinéraire gourmand à travers les saveurs d'une île, qui lui rappellent à la fois son enfance, et des traditions culinaires qui marquent une identité malgache plurielle et ancestrale. A la fois parcours anthropologique et gourmand son récit nous expose toute la richesse d'une île dont les spécialités ne manquent pas de piquant ! Des recettes de zébu, aux différentes variantes de rougails et d'achards, c'est toute une géographie gustative qui nous est dévoilée ici. Mais aussi la cuisine malgache au-delà de la nécessité de répondre et de satisfaire la population est une cuisine qui accompagne les rituels de la vie ; les croyances, les interdits (les fadys), et nous laisse entrevoir une culture complexe et très influencée par les superstitions. Avec de nombreuses recettes, l'auteur nous révèle les moeurs et l'histoire d'un pays aux multiples facettes, où l'on n'est pas étonné de déguster du foie gras, des nymphes frites, de nombreux poissons et où l'on trouve aussi du vin, une très bonne bière et où l'on a renoncé à manger de la tortue de mer puisqu'elle est devenue une espèce protégée.