share_book
Envoyer cet article par e-mail

Maman, pourquoi tu ne manges pas ? : Mon combat contre l'anorexie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Maman, pourquoi tu ne manges pas ? : Mon combat contre l'anorexie

Maman, pourquoi tu ne manges pas ? : Mon combat contre l'anorexie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Maman, pourquoi tu ne manges pas ? : Mon combat contre l'anorexie"

A vingt ans, Marie pesait 52 kilos pour 1,60 mètre. Quinze ans et quatre enfants plus tard, elle n'en pèse plus que 39. Verdict : elle est anorexique. Mais durant toutes ces années, ni elle, ni sa famille et encore moins les médecins n'ont cru à la réalité de sa maladie, et pour cause... Grossesses, allaitements, déménagements, expatriation : Marie a tout mené de front. Jusqu'au jour où il faut bien se rendre à l'évidence alors qu'elle est hospitalisée dans une clinique spécialisée. Coupée du monde et des siens pendant cinq semaines, sans autre choix que de réapprendre à manger, à dormir, à parler, Marie tente de retracer l'origine de sa maladie en remontant le cours de son histoire familiale. Elle scrute les moments où son anorexie s'est insidieusement déclarée à l'âge adulte, essaie de comprendre pourquoi, alors qu'elle est mère de quatre enfants (dont un bébé), elle n'arrive pas à accomplir ce geste qui semble pourtant simple aux autres : manger... Dans ce texte émouvant, Marie dit ses doutes et ses angoisses, l'absurdité d'une maladie aux questions sans réponses : pourquoi et comment en arrive-t-on à se détruire au point d'en oublier de vivre ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 236  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx22.0cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Philippe Rey Paru le
  • Collection : DOCUMENT
  • ISBN :  2848760982
  • EAN13 :  9782848760988
  • Classe Dewey :  362.25
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

A vingt ans, Marie pesait 52 kilos pour 1,60 mètre. Quinze ans et quatre enfants plus tard, elle n'en pèse plus que 39. Verdict : elle est anorexique. Mais durant toutes ces années, ni elle, ni sa famille et encore moins les médecins n'ont cru à la réalité de sa maladie, et pour cause... Grossesses, allaitements, déménagements, expatriation : Marie a tout mené de front. Jusqu'au jour où il faut bien se rendre à l'évidence alors qu'elle est hospitalisée dans une clinique spécialisée. Coupée du monde et des siens pendant cinq semaines, sans autre choix que de réapprendre à manger, à dormir, à parler, Marie tente de retracer l'origine de sa maladie en remontant le cours de son histoire familiale. Elle scrute les moments où son anorexie s'est insidieusement déclarée à l'âge adulte, essaie de comprendre pourquoi, alors qu'elle est mère de quatre enfants (dont un bébé), elle n'arrive pas à accomplir ce geste qui semble pourtant simple aux autres : manger... Dans ce texte émouvant, Marie dit ses doutes et ses angoisses, l'absurdité d'une maladie aux questions sans réponses : pourquoi et comment en arrive-t-on à se détruire au point d'en oublier de vivre ?