share_book
Envoyer cet article par e-mail

Metaleurop : Paroles ouvrières

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Metaleurop : Paroles ouvrières

Metaleurop : Paroles ouvrières

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Metaleurop : Paroles ouvrières"

" Premier mai 2003, sur le site de Metaleurop ex-Penarroya, ex-première usine en Europe pour le traitement du plomb, ex-légende ouvrière. Le ciel est bas, plutôt changeant. (...) Je me tiens un peu à l'écart. C'est sans doute la dernière fois que je viens ici. Tout se fige déjà en cet endroit que j'ai connu voici peu si agité, si bouillonnant, lorsque plusieurs centaines d'ouvriers s'y réunissaient avant de se lancer dans l'une de leurs actions exemplaires qui donnaient le vertige aux masses et des vapeurs aux patrons. J'ai vu brûler les chariots élévateurs et la fièvre qui prenait chacun (...). Quand pour leurs seuls profits les financiers mènent une population au chômage et au malheur, il s'agit seulement d'une logique économique. Qu'ils ne s'étonnent donc pas de soulever une véritable colère chez ceux qu'ils exploitent et qu'ils se désolent en constatant que cette colère individuelle peut se muer en haine de classe et en révolte organisée chez ces travailleurs qu'ils traitent avec un tel mépris. (...) Metaleurop-Nord devait disparaître, on y était trop dignes, on donnait le mauvais exemple. Ici, nul ne songeait à se prostituer dans les reality-shows d'une télé pourrie, on était simplement fier d'appartenir à la classe ouvrière, de travailler dans une usine d'élite, de produire de la richesse en espérant quelle serait un jour répartie avec davantage de justice. (...) Les ouvriers, dont certains connaissaient mes livres, m'ont fait venir sur le site de Metaleurop-Nord, m'ont parlé et m'ont choisi pour donner une forme écrite à leur mémoire. C'est ma seule légitimité, elle vient d'eux.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 138  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.6cmx18.4cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Mille Et Une Nuits Paru le
  • Collection : Témoignages
  • ISBN :  2842057929
  • EAN13 :  9782842057923
  • Classe Dewey :  331.13
  • Langue : Français

D'autres livres de Frédéric H. Fajardie

La Lanterne des morts

Héros de la guerre d'Amérique mais banni par Louis XVI, Joachim Valencey d'Adana et ses amis sont rappelés de leur exil par le gouvernement révolutionnaire, car le pays est menacé sur toutes ses frontières. Joachim sait qu'en France se trouve Victoire, celle qu'il aime. Dans un Paris méconnai...

Le Loup d'écume

Un sous-marin fantôme de la Seconde Guerre mondiale sème la terreur dans l'Atlantique ; catastrophes et attentats sanglants se multiplient ; des centaines d'agents " dormants " et de terroristes attaquent tous azimuts. La tension internationale atteint son point de rupture... En face, malgré les ...

Prix : 66 DH
La théorie du 1%

La Théorie du 1 % est une histoire de monstres. Un fantôme déguisé en soldat de la Wehrmacht vient perturber un mois de septembre un peu trop sec du Pays d'Auge. Il élimine l'un après l'autre des paysans du village de Pourceauville qui ont confondu l'ivresse du calva et de l'épuration. Ce tue...

Voir tous les livres de Frédéric H. Fajardie

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Premier mai 2003, sur le site de Metaleurop ex-Penarroya, ex-première usine en Europe pour le traitement du plomb, ex-légende ouvrière. Le ciel est bas, plutôt changeant. (...) Je me tiens un peu à l'écart. C'est sans doute la dernière fois que je viens ici. Tout se fige déjà en cet endroit que j'ai connu voici peu si agité, si bouillonnant, lorsque plusieurs centaines d'ouvriers s'y réunissaient avant de se lancer dans l'une de leurs actions exemplaires qui donnaient le vertige aux masses et des vapeurs aux patrons. J'ai vu brûler les chariots élévateurs et la fièvre qui prenait chacun (...). Quand pour leurs seuls profits les financiers mènent une population au chômage et au malheur, il s'agit seulement d'une logique économique. Qu'ils ne s'étonnent donc pas de soulever une véritable colère chez ceux qu'ils exploitent et qu'ils se désolent en constatant que cette colère individuelle peut se muer en haine de classe et en révolte organisée chez ces travailleurs qu'ils traitent avec un tel mépris. (...) Metaleurop-Nord devait disparaître, on y était trop dignes, on donnait le mauvais exemple. Ici, nul ne songeait à se prostituer dans les reality-shows d'une télé pourrie, on était simplement fier d'appartenir à la classe ouvrière, de travailler dans une usine d'élite, de produire de la richesse en espérant quelle serait un jour répartie avec davantage de justice. (...) Les ouvriers, dont certains connaissaient mes livres, m'ont fait venir sur le site de Metaleurop-Nord, m'ont parlé et m'ont choisi pour donner une forme écrite à leur mémoire. C'est ma seule légitimité, elle vient d'eux.