share_book
Envoyer cet article par e-mail

Anouketh

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Anouketh

Anouketh

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Anouketh"

Fred Bernard est né en Bourgogne. Passionné par la nature, il serait sans doute devenu vétérinaire ou explorateur s'il n'avait pas été reçu au concours des Beaux-Arts de Beaune. Puis il suit les cours de l'école Emile Cohl à Lyon où il fait la connaissance, en 1991, de son ami et futur collaborateur François Roca. En 1994, il vit un an en Angleterre. Il fait des petits boulots et réalise des centaines de croquis. En 1996, il publie ses premiers albums jeunesse : il écrit et illustre Mon ami crocodile chez Albin Michel Jeunesse, dessine Warf, le pirate avec P-H Turin au Seuil Jeunesse, et écrit La Reine des fourmis a disparu chez Albin Michel Jeunesse, album mis en images par François Roca et qui remporte plusieurs prix (Goncourt jeunesse 1997, prix Sorcière 1996, prix Jérome Main). A partir de cette date, il réalise un ou deux albums par an avec François et L'Arche de Nino avec son ami Nino Ferrer. Les écrivains voyageurs, J Conrad, H Melville, J London, E Hemingway, R Gary, ont donné à Fred Bernard le goût de la lecture et de l'écriture. En utilisant ses souvenirs, ses rencontres, ses voyages, il imagine des personnages vivants et attachants et des histoires singulières qui n'intéressent pas seulement les enfants. En mai 2001, c'est en rentrant d'Afrique qu'il se lance dans la bande dessinée (La Tendresse des crocodiles, Lily Love Peacok). Infatigable conteur et curieux, il adore essayer tous les types d'écrits et joue de ses modèles pour mieux les réinventer. François Roca est né à Lyon. Il poursuit des études à Paris à l'Ecole nationale des Arts Appliqués Olivier de Serres, puis à Lyon, à l'école Emile Cohl. Diplômé en 1993, il se consacre un temps à la peinture, puis exclusivement à l'illustration. Il illustre notamment les textes de son complice Fred Bernard, avec lequel il construit un univers imaginaire renouvelé à chaque album. Cette association "plume-pinceau" peu commune en jeunesse lui permet de visiter des thèmes rarement abordés. Un album marque un tournant dans leur collaboration : Jésus Betz remporte les prix Baobab 2001 et Goncourt jeunesse 2002. Ce qui leur permet de raconter plus librement des histoires destinées aux plus grands : L'Homme-Bonsaï, L'Indien de la tour Eiffel... Dans l'architecture des villes comme dans les paysages sauvages, François aime donner la vie à des personnages proches de ceux qui le faisaient rêver enfant, rencontrés au cinéma ou devant la télévision. François réalise aussi des couvertures de romans et de magazines. Héritier des peintres qu'il aime et admire, il leur rend hommage dans ses albums ; il les cite par des clins d'oeil ou des transpositions qui permettent des ponts entre artistes à travers le temps (E Fromentin, E Hopper, F Remington, J-W Waterhouse, N-C Wyeth, Vermeer, L-A Tadema, D Cornwell, J-L Gérome). Des références littéraires et cinématographiques nourrissent également ses oeuvres où les lumières et les clairs-obscurs excellent.

Détails sur le produit

  • Reliure : Album
  • 32  pages
  • Dimensions :  1.0cmx26.2cmx33.2cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   Albin Michel Jeunesse Paru le
  • Collection : JEUNESSE
  • ISBN :  2226230521
  • EAN13 :  9782226230522
  • Classe Dewey :  804
  • Langue : Français

D'autres livres de Fred Bernard

La reine des fourmis a disparu

" On a enlevé notre reine ! " Ce cri résonne dans ma tête comme dans celle de milliers de fourmis. Notre reine a disparu dans l'épaisse forêt tropicale qui nous entoure. Et c'est moi, Mandibule de Savon, qui suis chargé de l'enquête. Ma mission : mettre la patte sur celui ou celle qui a enlev...

Prix : 55.5 DH
La Comédie des Ogres

Goya et Cézanne, un couple d'ogres un peu particulier, vit reculé au fond da la forêt, loin des hommes. Leur fils, Vermeer, un ogrillon capricieux, réclame en cadeau, pour l'apparition de sa 73e dent, un enfant humain. Ses parents lui offrent Paul. Le jeune garçon, frondeur et [....]...

Le jardin de Max et Gardénia

Un chat roux et une souris grise un jardinet tranquille et un haut mur bien gardé... une aventure pleine de frisson, de danger et de mystère. ...

Voir tous les livres de Fred Bernard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Fred Bernard est né en Bourgogne. Passionné par la nature, il serait sans doute devenu vétérinaire ou explorateur s'il n'avait pas été reçu au concours des Beaux-Arts de Beaune. Puis il suit les cours de l'école Emile Cohl à Lyon où il fait la connaissance, en 1991, de son ami et futur collaborateur François Roca. En 1994, il vit un an en Angleterre. Il fait des petits boulots et réalise des centaines de croquis. En 1996, il publie ses premiers albums jeunesse : il écrit et illustre Mon ami crocodile chez Albin Michel Jeunesse, dessine Warf, le pirate avec P-H Turin au Seuil Jeunesse, et écrit La Reine des fourmis a disparu chez Albin Michel Jeunesse, album mis en images par François Roca et qui remporte plusieurs prix (Goncourt jeunesse 1997, prix Sorcière 1996, prix Jérome Main). A partir de cette date, il réalise un ou deux albums par an avec François et L'Arche de Nino avec son ami Nino Ferrer. Les écrivains voyageurs, J Conrad, H Melville, J London, E Hemingway, R Gary, ont donné à Fred Bernard le goût de la lecture et de l'écriture. En utilisant ses souvenirs, ses rencontres, ses voyages, il imagine des personnages vivants et attachants et des histoires singulières qui n'intéressent pas seulement les enfants. En mai 2001, c'est en rentrant d'Afrique qu'il se lance dans la bande dessinée (La Tendresse des crocodiles, Lily Love Peacok). Infatigable conteur et curieux, il adore essayer tous les types d'écrits et joue de ses modèles pour mieux les réinventer. François Roca est né à Lyon. Il poursuit des études à Paris à l'Ecole nationale des Arts Appliqués Olivier de Serres, puis à Lyon, à l'école Emile Cohl. Diplômé en 1993, il se consacre un temps à la peinture, puis exclusivement à l'illustration. Il illustre notamment les textes de son complice Fred Bernard, avec lequel il construit un univers imaginaire renouvelé à chaque album. Cette association "plume-pinceau" peu commune en jeunesse lui permet de visiter des thèmes rarement abordés. Un album marque un tournant dans leur collaboration : Jésus Betz remporte les prix Baobab 2001 et Goncourt jeunesse 2002. Ce qui leur permet de raconter plus librement des histoires destinées aux plus grands : L'Homme-Bonsaï, L'Indien de la tour Eiffel... Dans l'architecture des villes comme dans les paysages sauvages, François aime donner la vie à des personnages proches de ceux qui le faisaient rêver enfant, rencontrés au cinéma ou devant la télévision. François réalise aussi des couvertures de romans et de magazines. Héritier des peintres qu'il aime et admire, il leur rend hommage dans ses albums ; il les cite par des clins d'oeil ou des transpositions qui permettent des ponts entre artistes à travers le temps (E Fromentin, E Hopper, F Remington, J-W Waterhouse, N-C Wyeth, Vermeer, L-A Tadema, D Cornwell, J-L Gérome). Des références littéraires et cinématographiques nourrissent également ses oeuvres où les lumières et les clairs-obscurs excellent.