share_book
Envoyer cet article par e-mail

La naissance de la tragédie, ou Hellénisme et pessimisme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La naissance de la tragédie, ou Hellénisme et pessimisme

La naissance de la tragédie, ou Hellénisme et pessimisme

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 69,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La naissance de la tragédie, ou Hellénisme et pessimisme"

Les deux innovations définitives du livre sont d'abord l'interprétation du phénomène dionysien chez les Grecs - il en donne pour la première fois la psychologie, il y voit l'une des racines de l'art grec tout entier - ; et ensuite l'interprétation du socratisme. Socrate y est présenté pour la première fois comme l'instrument de la décomposition grecque, comme le décadent type. La " raison " s'oppose à l'instinct. La " rationalité " à tout prix apparaît comme une puissance dangereuse, comme une puissance qui mine la vie. FRIEDRICH NIETZSCHE. Premier livre publié de Nietzsche (1872), La Naissance de la tragédie porte l'empreinte massive de la complicité intellectuelle qui, à l'époque, unissait le philosophe avec Richard Wagner, mais aussi de l'influence de Schopenhauer. Comme l'écrira André Gide, " dès ce premier ouvrage, l'un des plus beaux, Nietzsche s'affirme et se montre tel qu'il sera : tous ses futurs écrits sont là en germe ". A partir de sa réflexion sur l'art, où il distingue entre l'apollinien et le dionysien pour définir les grandes catégories du rêve et de l'ivresse, de la parole et de la musique, du serein et du mélancolique, de l'optimisme et du pessimisme, le penseur fixe le cadre général de sa réflexion et amorce les grandes développements de la thèse - qu'il affinera encore par la suite - d'un Socrate, agent de la décadence grecque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 218  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Classiques de la philosophie
  • ISBN :  2253067067
  • EAN13 :  9782253067061
  • Classe Dewey :  180
  • Langue : Français

D'autres livres de Friedrich Nietzsche

Fragments et aphorismes

" Je ne suis pas un homme, je suis de la dynamite. " Nietzsche le disait lui-même, et sa pensée continue, aujourd'hui encore, à produire un " effet de souffle " qui renverse et projette le lecteur, violemment, très loin de ses certitudes. Avec Nietzsche, nos convictions les plus intimes - ...

Prix : 23 DH
Lettres choisies

Ce choix de lettres montre comment Nietzsche a peu à peu conçu son œuvre, rompant successivement avec la tradition de son milieu d'origine, avec les perspectives que lui ouvraient ses études de philologie, comme avec celles, enfin, que lui offrait sa fréquentation de l'univers wagnérien. Ces ...

Prix : 114 DH

Ainsi parlait Zarathoustra

Ainsi parlait Zarathoustra est une œuvre philosophique magistrale. Elle a bouleversé la pensée de l'Occident. " Nietzsche démolit, il sape ", disait Gide. Il remet définitivement l'homme en question. Poète-prophète, Zarathoustra se retire dans la montagne et revient parmi les hommes pour leur...

Prix : 36 DH
La volonté de puissance

Ce livre quasi mythique, qui passe pour le couronnement de l'oeuvre de Nietzsche, a connu plusieurs versions en allemand, car son auteur n'avait fait qu'en esquisser différents plans de 1885 à 1888. La première traduction française, due à Henri Albert et fondée sur la version allemande de 1901...

Prix : 101 DH

Voir tous les livres de Friedrich Nietzsche

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les deux innovations définitives du livre sont d'abord l'interprétation du phénomène dionysien chez les Grecs - il en donne pour la première fois la psychologie, il y voit l'une des racines de l'art grec tout entier - ; et ensuite l'interprétation du socratisme. Socrate y est présenté pour la première fois comme l'instrument de la décomposition grecque, comme le décadent type. La " raison " s'oppose à l'instinct. La " rationalité " à tout prix apparaît comme une puissance dangereuse, comme une puissance qui mine la vie. FRIEDRICH NIETZSCHE. Premier livre publié de Nietzsche (1872), La Naissance de la tragédie porte l'empreinte massive de la complicité intellectuelle qui, à l'époque, unissait le philosophe avec Richard Wagner, mais aussi de l'influence de Schopenhauer. Comme l'écrira André Gide, " dès ce premier ouvrage, l'un des plus beaux, Nietzsche s'affirme et se montre tel qu'il sera : tous ses futurs écrits sont là en germe ". A partir de sa réflexion sur l'art, où il distingue entre l'apollinien et le dionysien pour définir les grandes catégories du rêve et de l'ivresse, de la parole et de la musique, du serein et du mélancolique, de l'optimisme et du pessimisme, le penseur fixe le cadre général de sa réflexion et amorce les grandes développements de la thèse - qu'il affinera encore par la suite - d'un Socrate, agent de la décadence grecque.