share_book
Envoyer cet article par e-mail

Qui a tué Roger Ackroyd ? : Suivi de Arrêt sur énigme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Qui a tué Roger Ackroyd ? : Suivi de Arrêt sur énigme

Qui a tué Roger Ackroyd ? : Suivi de Arrêt sur énigme

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Qui a tué Roger Ackroyd ? : Suivi de Arrêt sur énigme"

Même s'ils n'ont pas lu le chef-d'oeuvre d'Agatha Christie, Le Meurtre de Roger Ackroyd, de nombreux lecteurs, surtout parmi les amateurs de romans policiers, connaissent le procédé qui l'a rendu célèbre et croient pouvoir affirmer : l'assassin est le narrateur. Mais est-ce si sûr ? Comment se fier à un texte où les contradictions abondent et qui s'organise autour d'un récit unique, celui du prétendu criminel ? Et qui peut dire qu'Hercule Poirot, dans son euphorie interprétative, ne n'est pas lourdement trompé, laissant le coupable impuni ? Roman policier sur un roman policier, cet essai, tout en reprenant minutieusement l'enquête et en démasquant le véritable assassin, s'inspire de l'oeuvre d'Agatha Christie pour réfléchir sur ce qui constitue la limite et le risque de toute lecture : le délire d'interprétation. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 188  pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.4cmx17.6cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Les Editions De Minuit Paru le
  • Collection : Double
  • ISBN :  2707320439
  • EAN13 :  9782707320438
  • Classe Dewey :  823.912
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Bayard

Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?

L'étude des différentes manières de ne pas lire un livre, des situations délicates où l'on se retrouve quand il faut en parler et des moyens à mettre en œuvre pour se sortir d'affaire montre que, contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible d'avoir un échange passionnant...

Et si les oeuvres changeaient d'auteur ?

Il est regrettable que les critiques ne recourent pas plus souvent aux changements d'auteur, qui permettent de découvrir les oeuvres sous un angle inhabituel. Attribuée à un nouvel auteur, l'ouvre demeure certes matériellement identique à elle-même, mais elle en devient dans le même temps ...

Enquête sur Hamlet : Le Dialogue des sourds

Aucun texte littéraire n'a probablement suscité autant de lectures et interprétations qu'Hamlet et n'a à ce point fasciné les critiques, qui n'ont cessé de débattre des ambiguïtés et des contradictions de la pièce, dont les principales concernent les circonstances dans lesquelles est mort ...

Peut-on appliquer la littérature à la psychanalyse ?

S'il est fréquent de parler des méthodes critiques efficaces, il est plus rare de présenter celles qui ne marchent pas. Proposant un bilan de la méthode qu'il a inventée – la littérature appliquée à la psychanalyse -, l'auteur expose son histoire, ses présupposés, ses applications, et mon...

Voir tous les livres de Pierre Bayard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Même s'ils n'ont pas lu le chef-d'oeuvre d'Agatha Christie, Le Meurtre de Roger Ackroyd, de nombreux lecteurs, surtout parmi les amateurs de romans policiers, connaissent le procédé qui l'a rendu célèbre et croient pouvoir affirmer : l'assassin est le narrateur. Mais est-ce si sûr ? Comment se fier à un texte où les contradictions abondent et qui s'organise autour d'un récit unique, celui du prétendu criminel ? Et qui peut dire qu'Hercule Poirot, dans son euphorie interprétative, ne n'est pas lourdement trompé, laissant le coupable impuni ? Roman policier sur un roman policier, cet essai, tout en reprenant minutieusement l'enquête et en démasquant le véritable assassin, s'inspire de l'oeuvre d'Agatha Christie pour réfléchir sur ce qui constitue la limite et le risque de toute lecture : le délire d'interprétation. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.