share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'origine des individus

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'origine des individus

L'origine des individus

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'origine des individus"

Les enjeux de la biologie ne concernent pas seulement le vivant en tant que tel. Par ce qu'elles nous disent de notre identité et de notre place dans le monde, les théories biologiques influencent les sciences humaines. Au XXe siècle, elles ont servi de caution à des idéologies comme le darwinisme social et l'eugénisme. La polémique sur le déterminisme génétique pendant la campagne présidentielle de 2007 et celle qui a suivi sur les tests ADN témoignent qu'elles interviennent toujours dans le débat politique. Habituellement, la critique du déterminisme génétique se fait au nom de principes éthiques. Dans L'Origine des individus, Jean-Jacques Kupiec se place d'un point de vue différent, celui de la recherche biologique. Il démontre que le déterminisme génétique ne doit pas être rejeté uniquement parce qu'il est moralement injuste, mais parce qu'il est faux scientifiquement. Il est en contradiction avec les données acquises par la biologie moléculaire. L'analyse montre également que les théories holistes et les théories de l'auto-organisation ne sont pas des alternatives valables. Pour résoudre la contradiction du déterminisme génétique, la biologie doit dépasser les schémas de pensée dans lesquels elle est enfermée depuis l'Antiquité. L'ontogenèse et la phylogenèse sont deux aspects inséparables d'une même réalité ne constituant qu'un seul processus d'hétéro-organisation. Au cours de cette ontophylogenèse, les êtres vivants individuels et les espèces se forment de manière identique. L'environnement n'est pas seulement ce qui est extérieur à l'organisme, il se prolonge dans son milieu intérieur, où agit la sélection naturelle. L'ontophylogenèse détruit la conception d'un individu qui n'existerait que par sa détermination interne et lui substitue celle d'un individu existant par la relation à ce qui lui est extérieur. L'Autre est présent dans les fondements biologiques de notre identité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 315  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.4cmx21.4cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Le temps des sciences
  • ISBN :  2213629242
  • EAN13 :  9782213629247
  • Classe Dewey :  576.82
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Jacques Kupiec

Ni Dieu ni gène : Pour une autre théorie de l'hérédité

La génétique est l'objet de telles campagnes médiatiques qu'on finirait presque par oublier qu'elle n'est qu'une partie d'une science plus vaste, la biologie. Deux chercheurs dénoncent l'intox et la poudre aux yeux. L'ADN, disent-ils, ne détient en rien les clés de notre destinée, et l'organi...

Ni Dieu ni gène. Pour une autre théorie de l'hérédité

La génétique est l'objet de telles campagnes médiatiques qu'on finirait presque par oublier qu'elle n'est qu'une partie d'une science plus vaste, la biologie. Deux chercheurs dénoncent l'intox et la poudre aux yeux. L'ADN, disent-ils, ne détient en rien les clés de notre destinée, et l'organi...

L'ontophylogenèse - Évolution des espèces et développement de l'individu.

L'ontophylogenèse. Évolution des espèces et développement de l'individu Je vous remercie pour votre invitation. Les conférences du groupe Sciences en questions sont très importantes et je suis honoré que vous m'ayez demandé de faire celle d'aujourd'hui. Le vivant repose sur des mécanismes p...

La vie, et alors ? - débats passionnés d'hier et d'aujourd'hui

Extrait de l'introduction de Jean-Jacques Kupiec Le but de ce livre est d'offrir une perspective historique et théorique qui facilite la compréhension de la biologie d'aujourd'hui. Comment ce projet est-il né ? Pendant sept ans, j'ai eu le plaisir de coordonner le séminaire intitulé «Les texte...

Voir tous les livres de Jean-Jacques Kupiec

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les enjeux de la biologie ne concernent pas seulement le vivant en tant que tel. Par ce qu'elles nous disent de notre identité et de notre place dans le monde, les théories biologiques influencent les sciences humaines. Au XXe siècle, elles ont servi de caution à des idéologies comme le darwinisme social et l'eugénisme. La polémique sur le déterminisme génétique pendant la campagne présidentielle de 2007 et celle qui a suivi sur les tests ADN témoignent qu'elles interviennent toujours dans le débat politique. Habituellement, la critique du déterminisme génétique se fait au nom de principes éthiques. Dans L'Origine des individus, Jean-Jacques Kupiec se place d'un point de vue différent, celui de la recherche biologique. Il démontre que le déterminisme génétique ne doit pas être rejeté uniquement parce qu'il est moralement injuste, mais parce qu'il est faux scientifiquement. Il est en contradiction avec les données acquises par la biologie moléculaire. L'analyse montre également que les théories holistes et les théories de l'auto-organisation ne sont pas des alternatives valables. Pour résoudre la contradiction du déterminisme génétique, la biologie doit dépasser les schémas de pensée dans lesquels elle est enfermée depuis l'Antiquité. L'ontogenèse et la phylogenèse sont deux aspects inséparables d'une même réalité ne constituant qu'un seul processus d'hétéro-organisation. Au cours de cette ontophylogenèse, les êtres vivants individuels et les espèces se forment de manière identique. L'environnement n'est pas seulement ce qui est extérieur à l'organisme, il se prolonge dans son milieu intérieur, où agit la sélection naturelle. L'ontophylogenèse détruit la conception d'un individu qui n'existerait que par sa détermination interne et lui substitue celle d'un individu existant par la relation à ce qui lui est extérieur. L'Autre est présent dans les fondements biologiques de notre identité.