share_book
Envoyer cet article par e-mail

Aphorismes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Aphorismes

Aphorismes

  (Auteur)


Prix : 245,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Aphorismes"

Ce livre est le premier recueil d’aphorismes de Karl Kraus (1874-1936). Paru en 1909, ce volume (suivi de deux autres en 1912 et 1918) rassemble des aphorismes parus dans son journal, Die Fackel, dont il était le seul rédacteur et dont les numéros oscillaient entre 4 et 350 feuillets, selon l’importance de l’actualité. Partant de la femme, de la différence entre l’homme et la femme, ce recueil se conclut par un retour sur l’enfance. Entre les deux il y a toute la panoplie du monde : la morale, l’érotisme, le christianisme, la presse, le théâtre, la politique, la bêtise, etc. La succession des thèmes y est autant désinvolte que réfléchie. Il ne s’agit pas en effet d’un recueil disparate, une simple succession de bons mots mais d’un véritable traité : à la fois système du monde et sa déconstruction. Kraus révèle ici en raccourci tout le chatoiement de sa pensée : il est irritant et enthousiasmant, réactionnaire et progressiste, injuste et pertinent. Impertinent toujours ! Contrairement à ce que laisserait penser son titre, qui induit une pensée ramassée en quelques mots, on trouve dans Aphorismes des réflexions qui font parfois plus d’une page, comme si Kraus se moquait lui-même du cadre qu’il se donnait : « Un aphorisme n’a pas besoin d’être vrai, mais il doit dépasser la vérité. » Ou encore : « L’aphorisme ne recouvre jamais la vérité ; il est soit une demi-vérité, soit une vérité et demie. » On sent là une pensée en gestion, résolue à ne pas se fixer sur une vérité unique mais cherchant l’équilibre du monde dans l’oscillation perpétuelle des choses.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 209  pages
  • Dimensions :  2.0cmx12.0cmx19.2cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : Bibliothèque rivages
  • ISBN :  2743622768
  • EAN13 :  9782743622763
  • Classe Dewey :  999
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre est le premier recueil d’aphorismes de Karl Kraus (1874-1936). Paru en 1909, ce volume (suivi de deux autres en 1912 et 1918) rassemble des aphorismes parus dans son journal, Die Fackel, dont il était le seul rédacteur et dont les numéros oscillaient entre 4 et 350 feuillets, selon l’importance de l’actualité. Partant de la femme, de la différence entre l’homme et la femme, ce recueil se conclut par un retour sur l’enfance. Entre les deux il y a toute la panoplie du monde : la morale, l’érotisme, le christianisme, la presse, le théâtre, la politique, la bêtise, etc. La succession des thèmes y est autant désinvolte que réfléchie. Il ne s’agit pas en effet d’un recueil disparate, une simple succession de bons mots mais d’un véritable traité : à la fois système du monde et sa déconstruction. Kraus révèle ici en raccourci tout le chatoiement de sa pensée : il est irritant et enthousiasmant, réactionnaire et progressiste, injuste et pertinent. Impertinent toujours ! Contrairement à ce que laisserait penser son titre, qui induit une pensée ramassée en quelques mots, on trouve dans Aphorismes des réflexions qui font parfois plus d’une page, comme si Kraus se moquait lui-même du cadre qu’il se donnait : « Un aphorisme n’a pas besoin d’être vrai, mais il doit dépasser la vérité. » Ou encore : « L’aphorisme ne recouvre jamais la vérité ; il est soit une demi-vérité, soit une vérité et demie. » On sent là une pensée en gestion, résolue à ne pas se fixer sur une vérité unique mais cherchant l’équilibre du monde dans l’oscillation perpétuelle des choses.