share_book
Envoyer cet article par e-mail

Aquarelles de Cézanne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Aquarelles de Cézanne

Aquarelles de Cézanne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Aquarelles de Cézanne"

Si la notoriété et la gloire même de Cézanne sont fort anciennes et désormais parfaitement : consensuelles, il y eut pourtant toujours une certaine ambiguïté quant au regard que chacun portait sur son oeuvre. En engageant toute sa vie dans une quête artistique permanente, opiniâtre, obsessionnelle même, le peintre aixois dérange et déroute car Cézanne envisage très tôt la technique de l'aquarelle comme moyen d'expression à part entière, ne devant aucune allégeance aux autres modes picturaux. Dés ses premières aquarelles Cézanne laisse épanouir cette technique particulière avec une même intention : rendre la forme par la couleur. Il conçoit toutes les couleurs comme des ombres, tandis que les lumières deviennent incolores, l'unité générale étant définie par le blanc du papier. Félix Fénéon remarquait que : " Le plaisir esthétique que procurent les aquarelles de Cézanne est parfaitement indépendant de leur degré de fini. Elles focalisent, en effet, superbement les éloquents silences d'une oeuvre dont le non-dit, le non-peint, la répétition monomaniaque et l'apparent morcellement constituent la force vive, unique et exemplaire de l'art.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 80  pages
  • Dimensions :  1.6cmx32.6cmx39.6cm
  • Poids : 1460.6g
  • Editeur :   Editions Langlaude Paru le
  • Collection : PORTFOLIO
  • ISBN :  291567728X
  • EAN13 :  9782915677287
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

D'autres livres de Gérard Landrot

Les Céramiques de Raoul Dufy

L'art de Raoul Dufy (1877-1953) est protéiforme et s'est exprimé non seulement dans la peinture mais aussi dans la gravure, la création d'étoffes et de tapisseries, l'illustration de livres, le décor de théâtre et la céramique. C'est cet aspect méconnu de sa création que l'auteur nous dév...

Voir tous les livres de Gérard Landrot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Si la notoriété et la gloire même de Cézanne sont fort anciennes et désormais parfaitement : consensuelles, il y eut pourtant toujours une certaine ambiguïté quant au regard que chacun portait sur son oeuvre. En engageant toute sa vie dans une quête artistique permanente, opiniâtre, obsessionnelle même, le peintre aixois dérange et déroute car Cézanne envisage très tôt la technique de l'aquarelle comme moyen d'expression à part entière, ne devant aucune allégeance aux autres modes picturaux. Dés ses premières aquarelles Cézanne laisse épanouir cette technique particulière avec une même intention : rendre la forme par la couleur. Il conçoit toutes les couleurs comme des ombres, tandis que les lumières deviennent incolores, l'unité générale étant définie par le blanc du papier. Félix Fénéon remarquait que : " Le plaisir esthétique que procurent les aquarelles de Cézanne est parfaitement indépendant de leur degré de fini. Elles focalisent, en effet, superbement les éloquents silences d'une oeuvre dont le non-dit, le non-peint, la répétition monomaniaque et l'apparent morcellement constituent la force vive, unique et exemplaire de l'art.