share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un bon flic

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un bon flic

Un bon flic

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Un bon flic"

    " Ç'aurait pu être St. Louis. Il y avait une arche de métal dans le ciel, un arc-en-cîel qui dominait la ville comme un gigantesque jouet. Et Isaac n'avait aucune envie de se mesurer à des jouets. Il n'était pas le petit David partant pique-niquer avec sa lyre. Il était commissaire de police et il traversait tout le pays en tant qu'invité du ministère de la justice. Le célèbre limier américain en tournée. " Treize ans après les quatre romans qui ont rendu Jérôme Charyn célèbre en France et dont le héros était Isaac Sidel, revoici ce bon flic. Nous sommes toujours à Manhattan dans les mauvais quartiers et chez les mauvais garçons. Isaac fait prisonnier Henry Armstrong Lee, l'homme le plus recherché d'Amérique. Il se prend d'affection pour un orphelin de douze ans, accusé de meurtre. Il a de sérieux conflits avec le maire de la ville - qui est une femme. Surtout il retrouve Anastasia, son grand amour d'enfance, devenue Margaret Tolstoï... Mais on ne raconte pas un roman de Charyn. On s'y laisse entraîner par le rythme endiablé de l'intrigue et par la musique d'une langue qui n'appartient qu'à lui. " Un Pagnol juif de Brooklyn ", a-t-on dit, mais aussi un cousin de Mel Brooks, de Woody Allen. Et de Groucho Marx...

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 331  pages
    • Dimensions :  2.2cmx10.6cmx17.8cm
    • Poids : 99.8g
    • Editeur :   Gallimard Paru le
    • Collection : Folio
    • ISBN :  2070388131
    • EAN13 :  9782070388134
    • Classe Dewey :  813.54
    • Langue : Français

    D'autres livres de Jérôme Charyn

    New York Stories, Nouvelles new-yorkaises

    New York, ville où se mêlent ambition, plaisir et légèreté selon Fitzgerald, un labyrinthe où la folie et le rêve se côtoient dans l'univers de Miller, un monde de jeunesse et de dynamisme pour Charyn - trois écrivains américains offrent leur vision très personnelle de cette ville au ...

    Jerzy Kosinski

    Portrait romancé du plus romanesque des écrivains du siècle dernier, Jerzy Kosinski tente de rendre l'énigme d'une vie littéraire tout en démesure et livre une chronique douce-amère de l'intelligentsia new-yorkaise des années 60. Enfant survivant de la Shoah, Jerzy quitte la Pologne pour les...

    Marilyn la dingue

    Le commissaire new-yorkais Isaac Sidel a beau être "Le Plus Grand Flic du Monde", il a des problèmes de famille. Son père, sa mère, sa femme, son frère mènent des existences curieuses. Et voilà que sa fille Marilyn, grande semeuse de maris, s'entiche de Manfred Coen, dit Zyeux-Bleus, l'assist...

    Voir tous les livres de Jérôme Charyn

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    " Ç'aurait pu être St. Louis. Il y avait une arche de métal dans le ciel, un arc-en-cîel qui dominait la ville comme un gigantesque jouet. Et Isaac n'avait aucune envie de se mesurer à des jouets. Il n'était pas le petit David partant pique-niquer avec sa lyre. Il était commissaire de police et il traversait tout le pays en tant qu'invité du ministère de la justice. Le célèbre limier américain en tournée. " Treize ans après les quatre romans qui ont rendu Jérôme Charyn célèbre en France et dont le héros était Isaac Sidel, revoici ce bon flic. Nous sommes toujours à Manhattan dans les mauvais quartiers et chez les mauvais garçons. Isaac fait prisonnier Henry Armstrong Lee, l'homme le plus recherché d'Amérique. Il se prend d'affection pour un orphelin de douze ans, accusé de meurtre. Il a de sérieux conflits avec le maire de la ville - qui est une femme. Surtout il retrouve Anastasia, son grand amour d'enfance, devenue Margaret Tolstoï... Mais on ne raconte pas un roman de Charyn. On s'y laisse entraîner par le rythme endiablé de l'intrigue et par la musique d'une langue qui n'appartient qu'à lui. " Un Pagnol juif de Brooklyn ", a-t-on dit, mais aussi un cousin de Mel Brooks, de Woody Allen. Et de Groucho Marx...