share_book
Envoyer cet article par e-mail

La martre et le léopard : Carnets d'un voyage en Croatie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La martre et le léopard : Carnets d'un voyage en Croatie

La martre et le léopard : Carnets d'un voyage en Croatie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La martre et le léopard : Carnets d'un voyage en Croatie"

    On vous dit : la Croatie, bien sûr les archipels de rêve, les crépuscules enchanteurs, bien sûr les murailles de Dubrovnik, l'air qui tremble sur les plages blanches, les îles en suspens dans l'eau turquoise... Pourtant ce n'est pas vers ce pays que je suis allé. Je voulais flâner dans des campagnes grises méconnues des touristes, me perdre dans des banlieues, me laisser surprendre au virage, connaître un peu l'envers de ce pays qui depuis trois millénaires conjugue les bonheurs de la géographie avec les malheurs de l'histoire. Et puis surtout rencontrer des personnes vivantes, les regarder bouger et vivre, observer leurs façons de sourire ou de se taire, revoir aussi quelques amis croates connus lors de mes voyages en Bosnie. Ce sont leurs voix, recueillies au fil de la promenade, sarcastiques ou mélancoliques, pleines d'un amour fatigué pour cette terre, que je veux faire entendre.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 149  pages
    • Dimensions :  1.4cmx14.0cmx20.0cm
    • Poids : 199.6g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Le sentiment géographique
    • ISBN :  2070129217
    • EAN13 :  9782070129218
    • Classe Dewey :  943
    • Langue : Français

    D'autres livres de Jean-Marie Laclavetine

    Petit éloge du temps présent

    " Nous vivons désormais dans le "présent perpétuel" prédit par Debord. Oh, sinistre prestige de la table rase, conjugué à la tyrannie du spectacle... De plus en plus souvent, les romans qui agitent l'opinion donnent à pressentir une littérature sans mémoire, une communauté réduite aux caq...

    Prix : 25 DH
    Première ligne - Prix Goncourt des Lycéens 1999

    "Ce vice impuni, la lecture", écrivait Valéry Larbaud. Et que dire de l'écriture, cette drogue, cette passion qui pousse tant d'auteurs anonymes à encombrer les maisons d'édition de manuscrits qui ne seront jamais publiés ? Jean-Marie Laclavetine, né à Bordeaux en 1954, a publié une [.....

    Au pays des fainéants sublimes : Voyage en Touraine avec un ami photographe

    En compagnie d'un ami photographe, Jean-Marie Laclavetine a vagabondé durant des mois sur les routes de Touraine. Ils ont suivi le cours des rivières, longé le fleuve sauvage, arpenté les rues et les ruelles des villes royales, interrogé la riche mémoire de cette terre d'écrivains. Ils sont a...

    Première ligne - Prix Goncourt des Lycéens 1999

    "Ce vice impuni, la lecture" écrivait Valéry Larbaud. Et que dire de l'écriture, cette drogue, cette passion qui pousse tant d'auteurs anonymes à encombrer les maisons d'édition de manuscrits qui ne seront jamais publiés ? Jean-Marie Laclavetine, né à Bordeaux en 1954, a publié une quinzai...

    Voir tous les livres de Jean-Marie Laclavetine

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    On vous dit : la Croatie, bien sûr les archipels de rêve, les crépuscules enchanteurs, bien sûr les murailles de Dubrovnik, l'air qui tremble sur les plages blanches, les îles en suspens dans l'eau turquoise... Pourtant ce n'est pas vers ce pays que je suis allé. Je voulais flâner dans des campagnes grises méconnues des touristes, me perdre dans des banlieues, me laisser surprendre au virage, connaître un peu l'envers de ce pays qui depuis trois millénaires conjugue les bonheurs de la géographie avec les malheurs de l'histoire. Et puis surtout rencontrer des personnes vivantes, les regarder bouger et vivre, observer leurs façons de sourire ou de se taire, revoir aussi quelques amis croates connus lors de mes voyages en Bosnie. Ce sont leurs voix, recueillies au fil de la promenade, sarcastiques ou mélancoliques, pleines d'un amour fatigué pour cette terre, que je veux faire entendre.