share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ils portaient l'écharpe blanche - L'aventure des premiers réformés, des guerres de religion à l'Édit de Nantes, de la Révocation à la Révolution

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ils portaient l'écharpe blanche - L'aventure des premiers réformés, des guerres de religion à l'Édit de Nantes, de la Révocation à la Révolution

Ils portaient l'écharpe blanche - L'aventure des premiers réformés, des guerres de religion à l'Édit de Nantes, de la Révocation à la Révolution

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Ils portaient l'écharpe blanche - L'aventure des premiers..."

    Mettant fin, provisoirement, à quelque trente-six ans (1562-1598) de guerres de religion, l'Edit de Nantes fut signé par Henri IV le 13 avril 1598. Quatre cents ans, donc. Inspiré par divers édits précédents, l'Edit de Nantes est d'une grande originalité dans l'histoire de la France, voire de l'Europe : les protestants obtenaient la liberté de conscience, la liberté de culte et l'égalité civile avec les catholiques. Pour la première fois, dans l'Histoire, les sujets d'un pays n'étaient plus tenus d'épouser la religion de leur chef. François Bayrou, biographe attentif d'Henri de Navarre et acteur politique de premier plan, voit là la naissance de la laïcité. Malgré la guerre (la Saint-Barthélemy ne fit pas moins de 30 000 morts), le quasi-éclatement du royaume de France, les tentations sécessionnistes de certaines provinces et les interventions de puissances étrangères, Henri IV imposait le retour à la paix par une démarche qui ressemble fort à un premier pas vers la démocratie.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 357  pages
    • Dimensions :  2.4cmx14.0cmx21.8cm
    • Poids : 381.0g
    • Editeur :   Grasset Paru le
    • ISBN :  2246559812
    • EAN13 :  9782246559818
    • Classe Dewey :  944.03
    • Langue : Français

    D'autres livres de François Bayrou

    2012 État d'urgence

    " L'état d'urgence ne durera pas. L'état d'urgence, c'est précisément le temps pendant lequel on peut encore faire quelque chose. " ...

    Projet d'espoir

    C'est un projet qui s'appelle Espoir. Un projet et pas seulement un programme. Car un programme électoral, c'est trop souvent un catalogue de promesses disparates dont le seul but est de séduire des électeurs. « Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent… », disent les cyniques. Avec...

    Abus de pouvoir

    Avec une rare force d'écriture, avec des portraits tendres ou cruels, avec colère ou ironie, François Bayrou a choisi de dénoncer la vraie nature de l'abus de pouvoir que l'on veut imposer à la France....

    Voir tous les livres de François Bayrou

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Mettant fin, provisoirement, à quelque trente-six ans (1562-1598) de guerres de religion, l'Edit de Nantes fut signé par Henri IV le 13 avril 1598. Quatre cents ans, donc. Inspiré par divers édits précédents, l'Edit de Nantes est d'une grande originalité dans l'histoire de la France, voire de l'Europe : les protestants obtenaient la liberté de conscience, la liberté de culte et l'égalité civile avec les catholiques. Pour la première fois, dans l'Histoire, les sujets d'un pays n'étaient plus tenus d'épouser la religion de leur chef. François Bayrou, biographe attentif d'Henri de Navarre et acteur politique de premier plan, voit là la naissance de la laïcité. Malgré la guerre (la Saint-Barthélemy ne fit pas moins de 30 000 morts), le quasi-éclatement du royaume de France, les tentations sécessionnistes de certaines provinces et les interventions de puissances étrangères, Henri IV imposait le retour à la paix par une démarche qui ressemble fort à un premier pas vers la démocratie.