share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'érotisme sacré

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'érotisme sacré

L'érotisme sacré

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'érotisme sacré"

Parmi les milliers de tablettes cunéiformes en langues sumérienne ou accadienne, remontant quelquefois aux environs de 3 000 ans avant J.-C., exhumées par les archéologues du sous-sol de l'Iraq actuel, figurent des « chants d'amour » qui évoquent le rite de la hiérogamie, c'est-à-dire de l'union du souverain du pays, émanation du Dieu, avec une prostituée sacrée substitut d'Inanna, la déesse de la fécondité, pour assurer à son peuple d'abondantes récoltes et la multiplication des espèces. Si cette nuptialité religieuse n'avait pas pour but ultime le désir sexuel et l'érotisme, ils n'y étaient pas moins prégnants comme le montrent certains textes écrits dans un langage parfois cru, mais toujours animé d'un puissant souffle lyrique, pour dire dans sa sensualité la pérennité de l'amour et de ses jeux. Après une introduction générale sur l'histoire, tant sociale que religieuse et culturelle de Sumer et de Babylone, ainsi qu'une étude sur la « naissance de l'écriture » qui eut ce pays pour berceau, les auteurs nous donnent à lire, en la replaçant dans son contexte, une littérature érotique qui n'a rien à envier aux textes connus en ce domaine. L'ouvrage est de plus abondamment illustré de photographies de la statuaire sumérienne et babylonienne ainsi que de tablettes d'argile comportant les textes traduits. Il comporte en « appendice » un article de Jean Bottéro comparant Le Cantique des cantiques biblique à ces textes qui l'ont indéniablement inspiré, quel que soit le sens allégorique qui lui a été donné par la suite.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 220  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.6cmx23.2cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Berg International Paru le
  • Collection : BERG INTERNATIO
  • ISBN :  2917191376
  • EAN13 :  9782917191378
  • Classe Dewey :  890
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean Bottéro

Gilgamesh

D'une beauté et d'une force extraordinaires, Gilgamesh est roi d'Uruk, une cité de l'antique Mésopotamie. Accompagné de son fidèle ami Enkidu, il décide d'accomplir un exploit héroïque: tuer le monstrueux Humbaba. En chemin, il surmonte de terribles épreuves et essaie de percer le secret...

La Plus Vieille Cuisine du monde

Auguste Escoffier (1847-1935), l'empereur des cuisiniers, imaginait les tous premiers instants d'une éventuelle histoire de la table. Ça avait débuté comme cela, disait-il : le peuple de nos ancêtres, "chétive tribu, gîtait dans de sombres cavernes, se nourrissant de racines sauvages, de ...

L'Orient ancien et nous

Jean Bottéro (1914-2009) fut le grand spécialiste de la Mésopotamie. Clarisse Herrenschmidt est chercheur au CNRS. Ses travaux portent sur l’histoire de l’écriture. Jean-Pierre Vernant (1914-2007) historien de la Grèce ancienne, a été professeur au Collège de France. De Sumer et d’Akka...

Voir tous les livres de  Jean Bottéro

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Parmi les milliers de tablettes cunéiformes en langues sumérienne ou accadienne, remontant quelquefois aux environs de 3 000 ans avant J.-C., exhumées par les archéologues du sous-sol de l'Iraq actuel, figurent des « chants d'amour » qui évoquent le rite de la hiérogamie, c'est-à-dire de l'union du souverain du pays, émanation du Dieu, avec une prostituée sacrée substitut d'Inanna, la déesse de la fécondité, pour assurer à son peuple d'abondantes récoltes et la multiplication des espèces. Si cette nuptialité religieuse n'avait pas pour but ultime le désir sexuel et l'érotisme, ils n'y étaient pas moins prégnants comme le montrent certains textes écrits dans un langage parfois cru, mais toujours animé d'un puissant souffle lyrique, pour dire dans sa sensualité la pérennité de l'amour et de ses jeux. Après une introduction générale sur l'histoire, tant sociale que religieuse et culturelle de Sumer et de Babylone, ainsi qu'une étude sur la « naissance de l'écriture » qui eut ce pays pour berceau, les auteurs nous donnent à lire, en la replaçant dans son contexte, une littérature érotique qui n'a rien à envier aux textes connus en ce domaine. L'ouvrage est de plus abondamment illustré de photographies de la statuaire sumérienne et babylonienne ainsi que de tablettes d'argile comportant les textes traduits. Il comporte en « appendice » un article de Jean Bottéro comparant Le Cantique des cantiques biblique à ces textes qui l'ont indéniablement inspiré, quel que soit le sens allégorique qui lui a été donné par la suite.