share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Première Histoire du christianisme: Les Actes des apôtres

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Première Histoire du christianisme: Les Actes des apôtres

La Première Histoire du christianisme: Les Actes des apôtres

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Première Histoire du christianisme: Les Actes des apôtres"

En écrivant à la suite de l'évangile ses Actes d'apôtres, Luc a signé la première histoire du christianisme. Nul après lui ne répétera ce geste. Luc est ainsi l'auteur du Nouveau Testament à l'oeuvre imposante de cinquante-deux chapitres. Premier historien du christianisme, Luc fut-il un bon historien ? La recherche moderne a accumulé sur lui des griefs : son oeuvre serait partielle et surtout partiale, imprécise, anti-juive, avec un portrait complètement déformé de Paul. Daniel Marguerat s'insurge contre ce procès injustement intenté à l'auteur des Actes. Avant de condamner Luc pour falsification de l'histoire chrétienne, il s'agit de l'interroger sur ses motivations théologiques et sur ses procédés d'écriture. Comment écrit-on l'histoire dans l'antiquité gréco-romaine ? À quel besoin indentitaire du christianisme répond l'oeuvre de Luc ? Pourquoi Paul est-il devenu ici le héros principal de la chrétienté naissante ? L'étude de Daniel Marguerat utilise pour explorer ces questions les outils nouveaux de l'analyse narrative. Le projet historiographique de Luc est sondé là où il se livre, c'est-à-dire dans la construction du récit. On reconstitue progressivement le travail opéré par l'auteur sur la signification des événements qu'il rapporte, et la façon dont il entend se faire comprendre de ses lecteurs et lectrices. Une solide connaissance des historiens du premier siècle (juifs et romains) fait détecter l'originalité des Actes sur des thèmes aussi cruciaux que l'identité du christianisme entre Jérusalem et Rome, l'image de Dieu, magie et guérisons, le conflit entre juifs et chrétiens, le drame d'Ananias et Saphira, l'énigme de la fin de Paul.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 454  pages
  • Dimensions :  3.0cmx13.5cmx21.3cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Cerf Paru le
  • Collection : Lectio divina
  • ISBN :  2204062936
  • EAN13 :  9782204062930
  • Classe Dewey :  226.6067
  • Langue : Français

D'autres livres de Daniel Marguerat

Qui a fondé le christianisme ?

Qui a fondé le christianisme ? Longtemps, une réponse a suffi : Jésus. Mais on sait mieux aujourd'hui que l'activité de Jésus s'est déroulée à l'intérieur d'Israël, et qu'elle était destinée à Israël. L'apôtre Paul serait-il alors le fondateur d'un christianisme qui, très tôt, [....

L'aube du christianisme

L'aube du christianisme s'étend jusqu'aux années 90 de notre ère. Dans cette phase où tout se met en place, le christianisme n'est pas encore une religion autonome, mais le processus est lancé avec des premiers écrits où se fixent les principaux traits de la mémoire chrétienne. Dans son ouv...

Introduction au Nouveau Testament : Son histoire, son écriture, sa théologie

Cette Introduction informe ses lecteurs des questions essentielles abordées dans l'étude des vingt-sept livres du Nouveau Testament. Chacun d'eux fait ici l'objet d'un chapitre qui développe les rubriques suivantes: présentation littéraire de l'écrit, milieu et circonstances historiques de sa ...

Pour lire les récits bibliques : Initiation à l'analyse narrative

La Bible est l'un des plus fabuleux trésors d'histoire(s) de l'humanité. Car depuis la nuit des temps, les croyants racontent. Mais pas n'importe comment. Longuement façonnés dans l'oralité, patiemment rédigés, les récits bibliques obéissent à de subtiles règles de composition. Derrière ...

Voir tous les livres de Daniel Marguerat

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En écrivant à la suite de l'évangile ses Actes d'apôtres, Luc a signé la première histoire du christianisme. Nul après lui ne répétera ce geste. Luc est ainsi l'auteur du Nouveau Testament à l'oeuvre imposante de cinquante-deux chapitres. Premier historien du christianisme, Luc fut-il un bon historien ? La recherche moderne a accumulé sur lui des griefs : son oeuvre serait partielle et surtout partiale, imprécise, anti-juive, avec un portrait complètement déformé de Paul. Daniel Marguerat s'insurge contre ce procès injustement intenté à l'auteur des Actes. Avant de condamner Luc pour falsification de l'histoire chrétienne, il s'agit de l'interroger sur ses motivations théologiques et sur ses procédés d'écriture. Comment écrit-on l'histoire dans l'antiquité gréco-romaine ? À quel besoin indentitaire du christianisme répond l'oeuvre de Luc ? Pourquoi Paul est-il devenu ici le héros principal de la chrétienté naissante ? L'étude de Daniel Marguerat utilise pour explorer ces questions les outils nouveaux de l'analyse narrative. Le projet historiographique de Luc est sondé là où il se livre, c'est-à-dire dans la construction du récit. On reconstitue progressivement le travail opéré par l'auteur sur la signification des événements qu'il rapporte, et la façon dont il entend se faire comprendre de ses lecteurs et lectrices. Une solide connaissance des historiens du premier siècle (juifs et romains) fait détecter l'originalité des Actes sur des thèmes aussi cruciaux que l'identité du christianisme entre Jérusalem et Rome, l'image de Dieu, magie et guérisons, le conflit entre juifs et chrétiens, le drame d'Ananias et Saphira, l'énigme de la fin de Paul.