share_book
Envoyer cet article par e-mail

Violence et ordre public au Moyen Age

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Violence et ordre public au Moyen Age

Violence et ordre public au Moyen Age

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Violence et ordre public au Moyen Age"

Enseignants et chercheurs en histoire médiévale ont en France une activité considérable et reconnue au plan international. En dehors des livres et des manuels qu'ils produisent, ils donnent une part importante des fruits de leurs recherches à des ouvrages collectifs, des périodiques et des encyclopédies. Il est donc nécessaire de procéder à un regroupement de leurs articles dispersés pour permettre à un large public de prendre connaissance de leurs résultats ; de leurs hypothèses, et de leurs projets. La collection consacrée aux médiévistes français répond à cette préoccupation. Ici, la personnalité du médiéviste donne au livre toute sa cohérence. Les seize articles dans ce volume tentent de saisir la place qu'occupe la violence à la fin du Moyen Age dans une société ou s'impose l'Etat justicier. Louée, nécessaire à l'établissement de la réputation, impérative pour rétablir l'honneur blessé dans un processus de vengeance, la violence continue d'être largement pratiquée par toutes les couches sociales, nobles et non nobles. Mais le roi et les juges, qui partagent l'ensemble de ces valeurs tout en défendant l'ordre public, la codifient, définissent ses modes de condamnation et sa légitimité, tandis que les nobles tendent à l'exercer comme un privilège dû à leur rang.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.2cmx16.0cmx24.8cm
  • Poids : 621.4g
  • Editeur :   Editions A & J Picard Paru le
  • Collection : Les Médiévistes français
  • ISBN :  2708407392
  • EAN13 :  9782708407398
  • Classe Dewey :  944.025
  • Langue : Français

D'autres livres de Claude Gauvard

La France au Moyen Âge du Ve au XVe siècle

" L'histoire du Moyen Age, comme toute histoire, est toujours en train de faire, c'est à dire de se penser et de s'écrire. Les recherches les plus récentes mettent en cause les réalités qui semblaient les mieux ancrées : la naissance du village, la mutation féodale, l'apparition du [....]...

De grace especial : Crime, Etat et société en France à la fin du Moyen Age

"Tous, hommes de pouvoir, ceux de la vie politique et religieuse comme de la réalité quotidienne, manipulent donc le crime. La question alors est double et concerne aussi bien la société que l'Etat : jusqu'où et sous quelles formes s'enracine et se résout la peur du mal ? A quel domaine, celui...

Notre Dame de Paris

Symbole de l’art gothique, ruinée par les pillages et les destructions révolutionnaires, Notre–Dame fut massivement restaurée au XIXe siècle, et l’édifice que nous admirons aujourd’hui est en grande partie l’œuvre de Viollet-le-Duc. Au Moyen-Age, Notre-Dame n’est pas seulement la c...

Notre-Dame de Paris : Cathédrale médiévale

A Paris au XIIe siècle, sur l'île de la Cité, débute le chantier de construction de la cathédrale Notre-Dame, à l'initiative de Maurice de Sully. Elle est achevée au XIVe siècle. Pendant tout le Moyen Age, la cathédrale que dirigent l'évêque de Paris et les chanoines, s'impose à la ville...

Voir tous les livres de Claude Gauvard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Enseignants et chercheurs en histoire médiévale ont en France une activité considérable et reconnue au plan international. En dehors des livres et des manuels qu'ils produisent, ils donnent une part importante des fruits de leurs recherches à des ouvrages collectifs, des périodiques et des encyclopédies. Il est donc nécessaire de procéder à un regroupement de leurs articles dispersés pour permettre à un large public de prendre connaissance de leurs résultats ; de leurs hypothèses, et de leurs projets. La collection consacrée aux médiévistes français répond à cette préoccupation. Ici, la personnalité du médiéviste donne au livre toute sa cohérence. Les seize articles dans ce volume tentent de saisir la place qu'occupe la violence à la fin du Moyen Age dans une société ou s'impose l'Etat justicier. Louée, nécessaire à l'établissement de la réputation, impérative pour rétablir l'honneur blessé dans un processus de vengeance, la violence continue d'être largement pratiquée par toutes les couches sociales, nobles et non nobles. Mais le roi et les juges, qui partagent l'ensemble de ces valeurs tout en défendant l'ordre public, la codifient, définissent ses modes de condamnation et sa légitimité, tandis que les nobles tendent à l'exercer comme un privilège dû à leur rang.