share_book
Envoyer cet article par e-mail

Révolution musicale : Les années 67, 68, 69 de Penny Lane à Altamont

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Révolution musicale : Les années 67, 68, 69 de Penny Lane à Altamont

Révolution musicale : Les années 67, 68, 69 de Penny Lane à Altamont

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Révolution musicale : Les années 67, 68, 69 de Penny Lane à Altamont"

Quand Penny Lane de The Beatles sort en février 1967, les baby boomers occidentaux ne sont plus des teenagers. A la fin des années soixante apparaît une contre-culture avec ses valeurs, ses codes, ses aspirations au changement et, surtout, sa musique. Le rock, encore nommé rock'n'roll, arrive à maturité : les 45 tours sont remplacés peu à peu par des 33 tours. Le son de cette génération qui rêvait d'un monde meilleur évolue aussi face aux réalités d'un monde qui bouge. 1968 est l'année des révolutions. 1969 portera à l'apogée la génération du Flower Power à Woodstock, avant de sombrer au festival d'Altamont, organisé par The Rolling Stones. Quatre-vingt-dix albums de l'époque sont étudiés dans cet ouvrage. Chefs-d'oeuvre reconnus ou pépites méconnues, ils sont les multiples facettes d'une révolution musicale, se confrontant ou s'écartant d'une révolution sociale dont les soubresauts nous accompagnent encore. Ces albums reflètent surtout un paysage en pleine mutation : l'album est devenu le vecteur principal des constructions et des explorations musicales. Le monde change, la musique aussi. Ce foisonnement artistique devient une véritable industrie. Les décennies à venir surferont sur cette immense vague qui s'est articulée au cours de ces trois années. Voici le son d'une génération en marche.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 368  pages
  • Dimensions :  2.8cmx15.0cmx21.0cm
  • Poids : 821.0g
  • Editeur :   Le Mot Et Le Reste Paru le
  • Collection : Formes
  • ISBN :  2915378592
  • EAN13 :  9782915378597
  • Classe Dewey :  780
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Quand Penny Lane de The Beatles sort en février 1967, les baby boomers occidentaux ne sont plus des teenagers. A la fin des années soixante apparaît une contre-culture avec ses valeurs, ses codes, ses aspirations au changement et, surtout, sa musique. Le rock, encore nommé rock'n'roll, arrive à maturité : les 45 tours sont remplacés peu à peu par des 33 tours. Le son de cette génération qui rêvait d'un monde meilleur évolue aussi face aux réalités d'un monde qui bouge. 1968 est l'année des révolutions. 1969 portera à l'apogée la génération du Flower Power à Woodstock, avant de sombrer au festival d'Altamont, organisé par The Rolling Stones. Quatre-vingt-dix albums de l'époque sont étudiés dans cet ouvrage. Chefs-d'oeuvre reconnus ou pépites méconnues, ils sont les multiples facettes d'une révolution musicale, se confrontant ou s'écartant d'une révolution sociale dont les soubresauts nous accompagnent encore. Ces albums reflètent surtout un paysage en pleine mutation : l'album est devenu le vecteur principal des constructions et des explorations musicales. Le monde change, la musique aussi. Ce foisonnement artistique devient une véritable industrie. Les décennies à venir surferont sur cette immense vague qui s'est articulée au cours de ces trois années. Voici le son d'une génération en marche.