share_book
Envoyer cet article par e-mail

La théologie des énergies divines : Des origines à saint Jean Damascène

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La théologie des énergies divines : Des origines à saint Jean Damascène

La théologie des énergies divines : Des origines à saint Jean Damascène

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La théologie des énergies divines : Des origines à saint Jean Damascène"

La distinction entre l'essence et les énergies divines a fait l'objet d'une élaboration et d'une précision remarquables dans la théologie de saint Grégoire Palamas (XIVe siècle) et occupe une place considérable dans la théologie et la spiritualité de l'Eglise orthodoxe, tandis que la théologie de l'Eglise latine non seulement est restée étrangère à cette distinction mais s'est généralement montrée critique à son encontre, accusant Palamas d'innovation. Les enjeux de cette distinction sont cependant d'une grande pertinence puisqu'ils concernent notamment les questions de la nature et des limites de la connaissance de Dieu, de la nature de la grâce (créée ou incréée), et des modalités de l'union de l'homme à Dieu et de sa déification. On peut donc dire que, bien que ce sujet n'y soit guère abordé, l'avenir du dialogue oecuménique en dépend aussi. La question de la représentation chrétienne de la notion d'énergie(s) divine(s) est importante également par rapport à des représentations parachrétiennes ou non chrétiennes de cette notion que l'on a pu observer dans certains courants philosophiques et religieux du Bassin méditerranéen, du Moyen-Orient ou de l'Extrême-Orient, de l'Antiquité et du haut Moyen Age, et qui resurgissent de nos jours dans certains courants spiritualistes qui s'en inspirent. Cette étude a pour but de préciser la place et le sens de la notion d'énergie(s) divine(s) et de ses corrélats dans la théologie des Pères grecs de la période patristique classique, s'étendant des origines à saint Jean Damascène (VIIIe siècle), en n'omettant pas de considérer ses racines scripturaires et ses occurrences philosophiques dans l'Antiquité et durant la même période.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 479  pages
  • Dimensions :  3.6cmx12.8cmx21.4cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Cerf Paru le
  • Collection : Cogitatio Fidei
  • ISBN :  2204090085
  • EAN13 :  9782204090087
  • Classe Dewey :  133
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Claude Larchet

Théologie du corps

S'opposant à une conception encore très répandue, ce livre, qui se fonde surtout sur l'anthropologie des Pères grecs, montre que le christianisme, loin de dévaloriser et de mépriser le corps, l'a au contraire valorisé plus que toute autre religion. Cette valorisation va d'une conception de la...

Variations sur la charité

Ce livre vise à donner une meilleure compréhension de ce qu'est l'amour du prochain, qui est au centre de la vie chrétienne, et à apporter des conseils concrets pour y progresser. Il le fait sous le mode des " variations " musicales, où un même thème, régulièrement réexposé, donne lieu à...

Théologie de la maladie

Fondé sur une étude des sources scripturaires, patristiques, liturgiques et sacramentaires, cet ouvrage s'efforce de dégager les enseignements des Pères et de la tradition orthodoxe sur les maladies corporelles et leur thérapeutique. Une telle synthèse n'existait pas jusqu'à présent. Sans pr...

La Divinisation de l'homme selon saint Maxime le Confesseur

Cette étude approfondie nous ouvre l'accès à une compréhension de la pensée de Maxime le Confesseur, qualifié de "docteur de la divinisation", en même temps qu'elle nous introduit au coeur de la christologie et de la mystique orthodoxes....

Voir tous les livres de Jean-Claude Larchet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La distinction entre l'essence et les énergies divines a fait l'objet d'une élaboration et d'une précision remarquables dans la théologie de saint Grégoire Palamas (XIVe siècle) et occupe une place considérable dans la théologie et la spiritualité de l'Eglise orthodoxe, tandis que la théologie de l'Eglise latine non seulement est restée étrangère à cette distinction mais s'est généralement montrée critique à son encontre, accusant Palamas d'innovation. Les enjeux de cette distinction sont cependant d'une grande pertinence puisqu'ils concernent notamment les questions de la nature et des limites de la connaissance de Dieu, de la nature de la grâce (créée ou incréée), et des modalités de l'union de l'homme à Dieu et de sa déification. On peut donc dire que, bien que ce sujet n'y soit guère abordé, l'avenir du dialogue oecuménique en dépend aussi. La question de la représentation chrétienne de la notion d'énergie(s) divine(s) est importante également par rapport à des représentations parachrétiennes ou non chrétiennes de cette notion que l'on a pu observer dans certains courants philosophiques et religieux du Bassin méditerranéen, du Moyen-Orient ou de l'Extrême-Orient, de l'Antiquité et du haut Moyen Age, et qui resurgissent de nos jours dans certains courants spiritualistes qui s'en inspirent. Cette étude a pour but de préciser la place et le sens de la notion d'énergie(s) divine(s) et de ses corrélats dans la théologie des Pères grecs de la période patristique classique, s'étendant des origines à saint Jean Damascène (VIIIe siècle), en n'omettant pas de considérer ses racines scripturaires et ses occurrences philosophiques dans l'Antiquité et durant la même période.