share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dans les traces... : Bible, théologie et pratiques de lecture

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dans les traces... : Bible, théologie et pratiques de lecture

Dans les traces... : Bible, théologie et pratiques de lecture

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dans les traces... : Bible, théologie et pratiques de lecture"

Ce n'est qu'au concile Vatican II (1962 1965) qu'une théorie globale fut élaborée sur les Ecritures et leur lecture critique et théologique. C'est même l'enjeu principal de la constitution Dei Verbum sur la Révélation divine et sa transmission, préoccupée notamment du rôle spécifique de l'exégèse historique clans l'ensemble du processus d'interprétation des écrits bibliques, tant du Premier que du Second Testament. Or, au cours des quarante-cinq ans écoulés, tant l'exégèse biblique que le rapport à la Bible en Occident ont considérablement évolué. La Bible n'est plus seulement considérée comme livre de l'Eglise mais aussi comme objet culturel singulier, matriciel de la culture européenne, objet à ce titre, de types d'intérêts et d'études fort divers. C'est dans ce contexte nouveau. tout à la fois postconfessionnel et pluridisciplinaire, que Christoph Theobald inscrit sa contribution a une lecture actualisée de la constitution Dei Verbum et a tous les problèmes qu'elle suscite aux plans épistémologique, culturel, théologique et pratique. Selon le plan même du document conciliaire, il traite de la Révélation et de la tradition : ensuite dans une perspective qu'il qualifie lui même " de réception " il aborde l'inspiration des Ecritures et leur rapport à la théologie chrétienne, puis le concept d'histoire du Salut, à partir des propos de Dei Verbum sur l'Ancien Testament. Traitant des Evangiles, il s'intéresse à la pédagogie du Christ et revient enfin sur les diverses lectures des Ecritures (extraliturgigue et liturgique) et les liens qu'elles peuvent entretenir. La conclusion reprend l'épineuse question des sens de l'Ecriture, notamment à la lumière du récent synode romain sur La Parole de Dieu dans la vie et la mission de l'Eglise.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 206  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.4cmx21.2cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Cerf Paru le
  • Collection : Cogitatio Fidei
  • ISBN :  2204089869
  • EAN13 :  9782204089869
  • Classe Dewey :  230
  • Langue : Français

D'autres livres de Christoph Theobald

Présence d'Evangile, tome 2 : Lire l'Evangile de Luc et les Actes des apôtres en Creuse et ailleurs

Quelle présence de l'Evangile assurer lorsque l'Eglise se trouve dans un contexte de minorité ? Dans un premier ouvrage, Christoph Theobald proposait à ses lecteurs d'examiner ce qui rendait possible l'existence de communautés chrétiennes en Algérie, à partir de l'évangile de Jean et du text...

Transmettre un Evangile de liberté

Nous risquons de rester muets quant aux questions ultimes de notre existence. Pour de multiples raisons : impossibilité d'habiter les langages de notre tradition chrétienne devenus pour beaucoup désuets et pétrifiés, manque d'interlocuteurs disponibles pour nous inviter à dire simplement ce qu...

La réception du concile Vatican II : Tome 1, Accéder à la source

Les problèmes de réception du concile Vatican II ne relèvent pas seulement d'un conflit entre différentes herméneutiques post-conciliaires mais proviennent plus fondamentalement du Concile lui-même, de ses dimensions, voire de sa situation historique très spécifique dans l'ensemble de la tra...

La Révélation

Pour dire le coeur de leur foi, les chrétiens ont remis en honneur, à l'époque moderne, le terme biblique de " Révélation ". Les conciles Vatican I (1870) et II (1965) l'utilisent pour rendre caduque toute concurrence entre Dieu et l'homme. Dieu ne révèle rien de ce que nous pouvons ou pourro...

Voir tous les livres de Christoph Theobald

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ce n'est qu'au concile Vatican II (1962 1965) qu'une théorie globale fut élaborée sur les Ecritures et leur lecture critique et théologique. C'est même l'enjeu principal de la constitution Dei Verbum sur la Révélation divine et sa transmission, préoccupée notamment du rôle spécifique de l'exégèse historique clans l'ensemble du processus d'interprétation des écrits bibliques, tant du Premier que du Second Testament. Or, au cours des quarante-cinq ans écoulés, tant l'exégèse biblique que le rapport à la Bible en Occident ont considérablement évolué. La Bible n'est plus seulement considérée comme livre de l'Eglise mais aussi comme objet culturel singulier, matriciel de la culture européenne, objet à ce titre, de types d'intérêts et d'études fort divers. C'est dans ce contexte nouveau. tout à la fois postconfessionnel et pluridisciplinaire, que Christoph Theobald inscrit sa contribution a une lecture actualisée de la constitution Dei Verbum et a tous les problèmes qu'elle suscite aux plans épistémologique, culturel, théologique et pratique. Selon le plan même du document conciliaire, il traite de la Révélation et de la tradition : ensuite dans une perspective qu'il qualifie lui même " de réception " il aborde l'inspiration des Ecritures et leur rapport à la théologie chrétienne, puis le concept d'histoire du Salut, à partir des propos de Dei Verbum sur l'Ancien Testament. Traitant des Evangiles, il s'intéresse à la pédagogie du Christ et revient enfin sur les diverses lectures des Ecritures (extraliturgigue et liturgique) et les liens qu'elles peuvent entretenir. La conclusion reprend l'épineuse question des sens de l'Ecriture, notamment à la lumière du récent synode romain sur La Parole de Dieu dans la vie et la mission de l'Eglise.