share_book
Envoyer cet article par e-mail

Victor Louis (1731-1800) : Le triomphe du goût français à l'époque néo-classique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Victor Louis (1731-1800) : Le triomphe du goût français à l'époque néo-classique

Victor Louis (1731-1800) : Le triomphe du goût français à l'époque néo-classique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Victor Louis (1731-1800) : Le triomphe du goût français à l'époque néo-classique"

    De l'oeuvre de l'architecte Victor Louis, notre époque a retenu avant tout le Grand Théâtre de Bordeaux et les galeries du Palais-Royal à Paris. C'est réduire excessivement une production abondante et variée, conservée pour partie et connue par des gravures et de nombreux dessins pour le reste. Son génie souple put, grâce à une formation traditionnelle de haut niveau, s'adapter avec aisance aux goûts divers de ses contemporains. Victor Louis, qui ne fut pas un théoricien, bien qu'il blâmât le goût de Borromini et exaltât le travail de Perrault, sut trouver le ton juste pour chaque commande. Ce souci de répondre au désir du client le poussa parfois à des audaces qui furent autant d'innovations tirant parti avec bonheur de techniques très anciennes comme, par exemple, les voûtes en hourdis, ou annonçant les époques à venir par son utilisation du fer et du verre. A l'instar de ses confrères, il maîtrisait tous les domaines de l'architecture et s'imposa tout autant comme décorateur d'intérieurs ou créateur de meubles. Cette brillante carrière, entravée par plusieurs scandales plus ou moins justifiés et par un caractère souvent difficile, fut brisée par les années noires de la Révolution qui entraîna sa ruine finale.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 495  pages
    • Dimensions :  2.2cmx20.6cmx27.2cm
    • Poids : 1419.7g
    • Editeur :   Pu Paris-Sorbonne Paru le
    • Collection : Art'hist
    • ISBN :  2840506149
    • EAN13 :  9782840506140
    • Classe Dewey :  720
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    De l'oeuvre de l'architecte Victor Louis, notre époque a retenu avant tout le Grand Théâtre de Bordeaux et les galeries du Palais-Royal à Paris. C'est réduire excessivement une production abondante et variée, conservée pour partie et connue par des gravures et de nombreux dessins pour le reste. Son génie souple put, grâce à une formation traditionnelle de haut niveau, s'adapter avec aisance aux goûts divers de ses contemporains. Victor Louis, qui ne fut pas un théoricien, bien qu'il blâmât le goût de Borromini et exaltât le travail de Perrault, sut trouver le ton juste pour chaque commande. Ce souci de répondre au désir du client le poussa parfois à des audaces qui furent autant d'innovations tirant parti avec bonheur de techniques très anciennes comme, par exemple, les voûtes en hourdis, ou annonçant les époques à venir par son utilisation du fer et du verre. A l'instar de ses confrères, il maîtrisait tous les domaines de l'architecture et s'imposa tout autant comme décorateur d'intérieurs ou créateur de meubles. Cette brillante carrière, entravée par plusieurs scandales plus ou moins justifiés et par un caractère souvent difficile, fut brisée par les années noires de la Révolution qui entraîna sa ruine finale.