share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le métier de théologien : Entretiens avec Georges Daix

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le métier de théologien : Entretiens avec Georges Daix

Le métier de théologien : Entretiens avec Georges Daix

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le métier de théologien : Entretiens avec Georges Daix"

Louis Bouyer, prêtre de l'Oratoire, est décédé le 22 octobre 2004, à l'âge de 91 ans, laissant derrière lui une oeuvre sans équivalent dans la théologie française du vingtième siècle. Pasteur luthérien en dialogue avec la diaspora orthodoxe russe de l'Institut Saint-Serge, converti au catholicisme en affinité avec Newman: la richesse des influences qui ont formé le père Bouyer est disséminée dans une oeuvre aux visages multiples, allant de l'histoire de la spiritualité, en orient et en occident, à celle de la liturgie, en passant par des traductions de Newman, des biographies, des romans et une monumentale synthèse théologique en trois trilogies, traitant de l'économie du salut, de la Trinité et des notions-clés de Mystère, Savoir et Sagesse. Pour saisir l'unité de cette oeuvre et la richesse du parcours humain et spirituel qui la sous-tend, Georges Daix avait entrepris d'interroger le P Bouyer. Le fruit de ces entretiens parut en 1978, alors que débutait le pontificat de Jean-Paul II. La vie de Louis Bouyer, son chemin vers le catholicisme, les figures qui font marqué Newman avant tout, mais aussi les amitiés nouées durant sa vie, avec Serge Boulgakov, J. R R Tolkien et Julien Green notamment - le concile Vatican II et la réforme maladroite de la liturgie, la sécularisation de l'Occident et la disparition de la pensée mythique (incarnée en occident par la " quête du Graal ") - tous ces éléments sont abordés dans ce livre, qui est aussi le testament d'une pensée. Le théologien y est à la fois humaniste et homme de Dieu, homme de culture et homme de foi, dans cette synthèse que désirait le père Bouyer, où l'humanisme de la Réforme renouerait avec l'univers sacramentel de l'Eglise pour donner naissance à une nouvelle culture chrétienne.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 311  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.4cmx21.4cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Ad Solem Paru le
  • Collection : HC RELIGIEUX
  • ISBN :  2884820558
  • EAN13 :  9782884820554
  • Classe Dewey :  230
  • Langue : Français

D'autres livres de Louis Bouyer

Eucharistie : Théologie et spiritualité de la prière eucharistique

Paru en 1966, cet ouvrage de Louis Bouyer reste un jalon important dans la recherche sur l'eucharistie et ses sources juives. Outre l'étude sérieuse de la prière synagogale, le patient travail auquel il s'applique, les nombreuses références qu'il fournit et les textes qu'il rassemble et traduit...

Histoire de la spiritualité chrétienne : Tome 3, La spiritualité orthodoxe et la spiritualité protestante et anglicane

Louis Bouyer (1913-2004), prêtre de l'Oratoire, a été professeur à l'Institut catholique de Paris, puis en Grande-Bretagne, en Espagne et aux Etats-Unis. Deux fois nommé par le pape à la Commission internationale de théologie, il a participé à la préparation du concile Vatican Il, à la mi...

Le mystère pascal : Méditation sur la liturgie des trois derniers jours de la Semaine Sainte

Louis Bouyer (1913-2004), protestant converti au catholicisme, a été professeur à l'Institut catholique de Paris, puis en Grande-Bretagne, en Espagne et aux Etats-Unis. Deux fois nommé par le pape à la Commission internationale de théologie, il a participé à la préparation du concile Vatica...

Voir tous les livres de Louis Bouyer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Louis Bouyer, prêtre de l'Oratoire, est décédé le 22 octobre 2004, à l'âge de 91 ans, laissant derrière lui une oeuvre sans équivalent dans la théologie française du vingtième siècle. Pasteur luthérien en dialogue avec la diaspora orthodoxe russe de l'Institut Saint-Serge, converti au catholicisme en affinité avec Newman: la richesse des influences qui ont formé le père Bouyer est disséminée dans une oeuvre aux visages multiples, allant de l'histoire de la spiritualité, en orient et en occident, à celle de la liturgie, en passant par des traductions de Newman, des biographies, des romans et une monumentale synthèse théologique en trois trilogies, traitant de l'économie du salut, de la Trinité et des notions-clés de Mystère, Savoir et Sagesse. Pour saisir l'unité de cette oeuvre et la richesse du parcours humain et spirituel qui la sous-tend, Georges Daix avait entrepris d'interroger le P Bouyer. Le fruit de ces entretiens parut en 1978, alors que débutait le pontificat de Jean-Paul II. La vie de Louis Bouyer, son chemin vers le catholicisme, les figures qui font marqué Newman avant tout, mais aussi les amitiés nouées durant sa vie, avec Serge Boulgakov, J. R R Tolkien et Julien Green notamment - le concile Vatican II et la réforme maladroite de la liturgie, la sécularisation de l'Occident et la disparition de la pensée mythique (incarnée en occident par la " quête du Graal ") - tous ces éléments sont abordés dans ce livre, qui est aussi le testament d'une pensée. Le théologien y est à la fois humaniste et homme de Dieu, homme de culture et homme de foi, dans cette synthèse que désirait le père Bouyer, où l'humanisme de la Réforme renouerait avec l'univers sacramentel de l'Eglise pour donner naissance à une nouvelle culture chrétienne.