share_book
Envoyer cet article par e-mail

Cinq bières, deux rhums

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Cinq bières, deux rhums

Cinq bières, deux rhums

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Cinq bières, deux rhums"

Gérard n'en peut plus de voir son pote Gabriel errer comme une âme en peine à la Sainte-Scolasse. Aussi l'envoie-t-il se dégourdir les tentacules entre Nord et Belgique, avec pour mission d'en apporter quelques bières locales... A peine arrivé, le Poulpe est confronté à deux faits divers un peu spéciaux : le cadavre d'un homme est retrouvé dans les immenses tas de ferraille de l'usine sidérurgique, tandis qu'à quelques mètres de distance, un autre corps bloque une écluse de l'Escaut. Le sang de notre héros ne fait qu'un tour, et le voilà reparti sur le sentier de la guerre contre les profiteurs de tout poil. Quinze ans après La Petite Écuyère a cafté, Jean-Bernard Pouy, créateur de la série, reprend brillamment la plume et du service. Parce que, de Juppé à Sarkozy, ça n'est pas seulement du pain que le Poulpe a sur la planche, c'est une boulangerie entière. Et 5 bières, 2 rhums, c'est bien le minimum pour le mettre en appétit et lui donner du coeur à l'ouvrage !

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 166  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.4cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   La Baleine Paru le
  • Collection : Le Poulpe
  • ISBN :  2842194608
  • EAN13 :  9782842194604
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Bernard Pouy

L'Angoisse du banc de touche au moment du coup d'envoi

Ça en voit des postérieurs de footballeurs remplaçants et d'entraîneurs angoissés, un banc de touche... Un vrai. L'objet, quoi. Ça en voit des idioties, aussi. Il n'y avait que Jean-Bernard Pouy pour en faire parler un, un Ikea pur jus de mélèze traité. Footballeurs et supporters en prennen...

Prix : 75 DH
L'Homme à l'oreille croquée

Les accidents de train, les catastrophes ferroviaires, on lit toujours ça dans les journaux et ça n'arrive qu'aux autres. Mais quand on se retrouve aplati contre une jeune femme, sous quarante tonnes de tôle, pendant cinq heures, le mieux est encore de faire connaissance. ...

Colère du présent

Tous les 1er Mai, la bonne ville d'Arras se remplit de tout qui est contre et anti. Contre l'horreur sociale et les manquements divers à une morale élémentaire, et anti travail obligatoire. Depuis le temps, ça aurait dû porter ses fruits vénéneux et semer une zizanie durable dans le train tra...

Voir tous les livres de Jean-Bernard Pouy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Gérard n'en peut plus de voir son pote Gabriel errer comme une âme en peine à la Sainte-Scolasse. Aussi l'envoie-t-il se dégourdir les tentacules entre Nord et Belgique, avec pour mission d'en apporter quelques bières locales... A peine arrivé, le Poulpe est confronté à deux faits divers un peu spéciaux : le cadavre d'un homme est retrouvé dans les immenses tas de ferraille de l'usine sidérurgique, tandis qu'à quelques mètres de distance, un autre corps bloque une écluse de l'Escaut. Le sang de notre héros ne fait qu'un tour, et le voilà reparti sur le sentier de la guerre contre les profiteurs de tout poil. Quinze ans après La Petite Écuyère a cafté, Jean-Bernard Pouy, créateur de la série, reprend brillamment la plume et du service. Parce que, de Juppé à Sarkozy, ça n'est pas seulement du pain que le Poulpe a sur la planche, c'est une boulangerie entière. Et 5 bières, 2 rhums, c'est bien le minimum pour le mettre en appétit et lui donner du coeur à l'ouvrage !