share_book
Envoyer cet article par e-mail

De bouche à oreille : Naissance et propagation des rumeurs dans la France du XIXe siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De bouche à oreille : Naissance et propagation des rumeurs dans la France du XIXe siècle

De bouche à oreille : Naissance et propagation des rumeurs dans la France du XIXe siècle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De bouche à oreille : Naissance et propagation des rumeurs dans la France du XIXe siècle"

Janvier 1816. Depuis plusieurs semaines, un bruit circule dans les campagnes : Napoléon, échappé de Sainte-Hélène, serait sur le point de regagner la France. Malgré la multiplication des démentis officiels, la rumeur se répand, colportée par le bouche à oreille, jusque dans les hameaux les plus reculés du royaume. Les paysans sont partagés entre l'espoir d'être prochainement débarrassés des Bourbons et la crainte d'une nouvelle guerre. Certains, pris de panique, marient leurs fils en âge d'être enrôlés, cachent leurs effets précieux ou abandonnent précipitamment leur maison... Complots, attentats, régicides, nouveaux impôts, retour de la dîme, empoisonnement des fontaines ou spéculations sur le blé... Ces milliers de rumeurs qui ont circulé en France au cours du XIXe siècle ne peuvent être considérées comme des affabulations pures et simples, car elles expriment les angoisses, les aspirations et les ressentiments des paysans et des ouvriers des villes. Comment naissent-elles ? Qui les répand ? En quoi nous disent-elles quelque chose de l'imaginaire politique du XIXe siècle ? Ce livre s'interroge sur le rôle qu'a pu jouer cette forme originale de communication dans la politisation des Français entre le retour des Bourbons et la chute du Second Empire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 289  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.6cmx21.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Editions Aubier Paru le
  • Collection : Historique
  • ISBN :  2700723260
  • EAN13 :  9782700723267
  • Classe Dewey :  302.24
  • Langue : Français

D'autres livres de François Ploux

Une mémoire de papier : Les historiens de village et le culte des petites patries rurales à l'époque contemporaine (1830-1930)

La tradition des études de village, que depuis quelques années les amateurs d'histoire locale redécouvrent et réinventent, s'est constituée au cours du XIXe siècle. C'est au début du règne de Louis-Philippe que furent réalisées les premières monographies de commune rurale. Cette formule r...

Voir tous les livres de François Ploux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Janvier 1816. Depuis plusieurs semaines, un bruit circule dans les campagnes : Napoléon, échappé de Sainte-Hélène, serait sur le point de regagner la France. Malgré la multiplication des démentis officiels, la rumeur se répand, colportée par le bouche à oreille, jusque dans les hameaux les plus reculés du royaume. Les paysans sont partagés entre l'espoir d'être prochainement débarrassés des Bourbons et la crainte d'une nouvelle guerre. Certains, pris de panique, marient leurs fils en âge d'être enrôlés, cachent leurs effets précieux ou abandonnent précipitamment leur maison... Complots, attentats, régicides, nouveaux impôts, retour de la dîme, empoisonnement des fontaines ou spéculations sur le blé... Ces milliers de rumeurs qui ont circulé en France au cours du XIXe siècle ne peuvent être considérées comme des affabulations pures et simples, car elles expriment les angoisses, les aspirations et les ressentiments des paysans et des ouvriers des villes. Comment naissent-elles ? Qui les répand ? En quoi nous disent-elles quelque chose de l'imaginaire politique du XIXe siècle ? Ce livre s'interroge sur le rôle qu'a pu jouer cette forme originale de communication dans la politisation des Français entre le retour des Bourbons et la chute du Second Empire.