share_book
Envoyer cet article par e-mail

Nouveaux portraits du pervers moral

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Nouveaux portraits du pervers moral

Nouveaux portraits du pervers moral

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Nouveaux portraits du pervers moral"

Les perversions morales ne concernent pas l'activité sexuelle mais les relations avec les autres. Celles-ci sont marquées par une déviation des buts qui régissent habituellement tout lien. Le pervers moral souhaite devenir le maître de la relation. Pour ceci, il manipule, utilise l'autre et le soumet à une pression excessive. La dimension perverse morale est, dans tous les cas, un problème d'abus, de forcing, de maltraitante, de prédation. Une propension marquée au secret et l'utilisation de la séduction et de la persuasion complètent les traits de personnalité essentiels du pervers moral. Pourquoi le pervers peut-il attirer ou fasciner ? Pourquoi se vit-il dans une situation d'exception au point que la Loi est sans effet sur lui ? S'appuyant sur de nombreux exemples cliniques et littéraires, Alberto Eiguer déduit que le pervers moral souffre en fait d'incertitudes concernant sa filiation qui le portent à construire un " roman familial au négatif ", une fiction sur sa conception qui n'est pas fantasmée mais agie, notamment par l'imposture et la subtilisation. Le pervers avance ainsi masqué. Le nouveau livre d'Alberto Eiguer, écrit dans un style alerte et enjoué, permet d'aider chacun à le reconnaître à travers cinq portraits : le pyromane, le kleptomane, l'escroc, le corrupteur, le traître. Il vise également à améliorer les possibilités thérapeutiques de ces personnalités.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 157  pages
  • Dimensions :  1.4cmx15.2cmx23.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Dunod Paru le
  • Collection : Psychismes
  • ISBN :  2100490516
  • EAN13 :  9782100490516
  • Classe Dewey :  150.195
  • Langue : Français

D'autres livres de Alberto Eiguer

Le pervers narcissique et son complice

Analyse de la perversion narcissique et de sa relation à l'objet. Le thème de l'emprise de l'individu hyper-narcissique sur son partenaire est illustré de nombreux cas cliniques qui font apparaître cette perversion comme la "part maudite" d'un grand nombre de pathologies. ...

Psychanalyse du libertin

De nombreux individus se disent aujourd’hui libertins ; parmi eux, ceux qui fréquentent les clubs et les lieux de rencontres sadomasochistes, échangistes, « fétichistes », de sexualité de groupe, ceux qui s’intéressent également à la pornographie... Ils sont à la recherche de la jou...

La part des ancêtres

Neuf ans après Le Générationnel, ce nouvel ouvrage invite le lecteur à partager les progrès que la théorie et la pratique de la thérapie familiale psychanalytique ont réalisés dans ce que l'on peut désormais désigner comme "le champ des ancêtres". Alberto Eiguer explique comment aller au...

L'inconscient de la maison

La maison est notre enveloppe : elle sécrète un lien invisible qui unit ceux qui l'habitent. Elle crée “l'intimité” familiale et ordonne ce territoire avec les objets, reflets de notre inconscient. Le nouveau livre d'Alberto Eiguer étudie les formes subtiles que prend ce lien : acquisition, r...

Voir tous les livres de Alberto Eiguer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les perversions morales ne concernent pas l'activité sexuelle mais les relations avec les autres. Celles-ci sont marquées par une déviation des buts qui régissent habituellement tout lien. Le pervers moral souhaite devenir le maître de la relation. Pour ceci, il manipule, utilise l'autre et le soumet à une pression excessive. La dimension perverse morale est, dans tous les cas, un problème d'abus, de forcing, de maltraitante, de prédation. Une propension marquée au secret et l'utilisation de la séduction et de la persuasion complètent les traits de personnalité essentiels du pervers moral. Pourquoi le pervers peut-il attirer ou fasciner ? Pourquoi se vit-il dans une situation d'exception au point que la Loi est sans effet sur lui ? S'appuyant sur de nombreux exemples cliniques et littéraires, Alberto Eiguer déduit que le pervers moral souffre en fait d'incertitudes concernant sa filiation qui le portent à construire un " roman familial au négatif ", une fiction sur sa conception qui n'est pas fantasmée mais agie, notamment par l'imposture et la subtilisation. Le pervers avance ainsi masqué. Le nouveau livre d'Alberto Eiguer, écrit dans un style alerte et enjoué, permet d'aider chacun à le reconnaître à travers cinq portraits : le pyromane, le kleptomane, l'escroc, le corrupteur, le traître. Il vise également à améliorer les possibilités thérapeutiques de ces personnalités.