share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Mort dans l'âme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Mort dans l'âme

La Mort dans l'âme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Mort dans l'âme"

Mourir est notre seule certitude. Incontournable, la mort est pourtant le sujet dont on parle le moins dans nos sociétés occidentales, alors que la parole pourrait aider à envisager sa réalité et son accompagnement. Avec La mort dans l'âme, Sylvain Ricard et Isaac Wens racontent dans une oeuvre grave, intime et poignante, ce que pourrait être les derniers jours d'un père avec son fils. Atteint d'un cancer généralisé, 3 kilos de tumeur, M. Vanadris est pris en charge dans un centre de soins palliatifs. Il suivait jusqu'ici une chimiothérapie, qu'il a été décidé d'abandonner. Le personnel soignant règle les détails de son séjour. Une perfusion d'analgésique, puis deux, puis trois, puis des tuyaux dans le nez, puis une sonde... Malgré la morphine, le vieillard souffre de plus en plus physiquement, et surtout psychologiquement. Il se sent diminuer de jour en jour, il pressent sa déchéance et redoute plus que tout de ressembler aux autres pensionnaires qu'il aperçoit dans leur chambre, squelettes vivants reliés à tes tubes. « Si tu voyais ce que je vois, si tu voyais les autres, je te jure que... Je ne veux pas devenir comme eux, Cyril. » On lui propose de rencontrer un psychologue, mais c'est auprès d'un prêtre qu'il cherche un soutien moral. La mort s'installe inéluctablement. Son fils, Cyril, totalement impuissant, et surtout extrêmement chamboulé et perturbé par la mort prochaine de son père, ne sait comment réagir. La colère, la révolte sont son quotidien, qu'il fait subir à ses proches, à sa compagne en particulier. Entre lui et son père, un dialogue s'établit néanmoins, un partage de leurs sentiments, une relation qu'ils n'avaient plus connue depuis son enfance. Quand son père lui demande de l'aider à en finir, Cyril ne peut que se tourner vers les soignants pour demander conseil et savoir ce qu'il est possible d'envisager. Leurs réponses évasives, leurs phrases toutes faites, leur réconfort fallacieux et inutile, le poussent à décider seul...

Détails sur le produit

  • Reliure : Cartonné
  • 120  pages
  • Dimensions :  1.8cmx19.8cmx26.8cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Gallisol Paru le
  • Collection : BAND DESS ADULT
  • ISBN :  275480305X
  • EAN13 :  9782754803052
  • Classe Dewey :  806
  • Langue : Français

D'autres livres de Sylvain Ricard

Stalingrad Khronika

Hiver 1942. Sur les rives de la Volga, la ville de Stalingrad voit s'affronter les forces du IIIe Reich et celles de l'armée soviétique ; l'enjeu est décisif pour la suite de la Seconde Guerre mondiale. Dans ce contexte où la vie humaine pèse peu de poids face à la symbolique de la [....]...

20 ans ferme : Un récit pour témoigner de l'indignité d'un système

1985. Après avoir participé à un braquage, Milan est arrêté par la police. C'est le début d'une longue descente en enfer. Milan supporte mal la promiscuité de la prison, l'entassement, la sensation d'être moins bien traité qu'une bête qui va à l'abattoir. Il va donc régulièrement remett...

Motherfucker T1

Point 1 : Nous voulons le pouvoir de déterminer le destin de notre peuple noir. Point 2 : Nous voulons le plein emploi pour notre peuple. Point 3 : Nous voulons que le peuple noir ne soit plus volé par les capitalistes. Point 4 : Nous voulons des logements décents, dignes. Point 5 : Nous voulons ...

Voir tous les livres de Sylvain Ricard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Mourir est notre seule certitude. Incontournable, la mort est pourtant le sujet dont on parle le moins dans nos sociétés occidentales, alors que la parole pourrait aider à envisager sa réalité et son accompagnement. Avec La mort dans l'âme, Sylvain Ricard et Isaac Wens racontent dans une oeuvre grave, intime et poignante, ce que pourrait être les derniers jours d'un père avec son fils. Atteint d'un cancer généralisé, 3 kilos de tumeur, M. Vanadris est pris en charge dans un centre de soins palliatifs. Il suivait jusqu'ici une chimiothérapie, qu'il a été décidé d'abandonner. Le personnel soignant règle les détails de son séjour. Une perfusion d'analgésique, puis deux, puis trois, puis des tuyaux dans le nez, puis une sonde... Malgré la morphine, le vieillard souffre de plus en plus physiquement, et surtout psychologiquement. Il se sent diminuer de jour en jour, il pressent sa déchéance et redoute plus que tout de ressembler aux autres pensionnaires qu'il aperçoit dans leur chambre, squelettes vivants reliés à tes tubes. « Si tu voyais ce que je vois, si tu voyais les autres, je te jure que... Je ne veux pas devenir comme eux, Cyril. » On lui propose de rencontrer un psychologue, mais c'est auprès d'un prêtre qu'il cherche un soutien moral. La mort s'installe inéluctablement. Son fils, Cyril, totalement impuissant, et surtout extrêmement chamboulé et perturbé par la mort prochaine de son père, ne sait comment réagir. La colère, la révolte sont son quotidien, qu'il fait subir à ses proches, à sa compagne en particulier. Entre lui et son père, un dialogue s'établit néanmoins, un partage de leurs sentiments, une relation qu'ils n'avaient plus connue depuis son enfance. Quand son père lui demande de l'aider à en finir, Cyril ne peut que se tourner vers les soignants pour demander conseil et savoir ce qu'il est possible d'envisager. Leurs réponses évasives, leurs phrases toutes faites, leur réconfort fallacieux et inutile, le poussent à décider seul...