share_book
Envoyer cet article par e-mail

Agression et défense des organismes : Toxines-Poisons-Venins-Détoxication-Immunité innée-Immunité acquise

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Agression et défense des organismes : Toxines-Poisons-Venins-Détoxication-Immunité innée-Immunité acquise

Agression et défense des organismes : Toxines-Poisons-Venins-Détoxication-Immunité innée-Immunité acquise

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Agression et défense des organismes :..."

Agression et défense participent au comportement de tous les organismes et subordonnent leur survie. Cette complémentarité se manifeste dans les agressions chimiques de microorganismes (§2), d'animaux venimeux ou vénéneux (§3), de plantes toxiques, de drogues (§4), de la pollution (§5). L'organisme doit sa survie aux barrières physico-chimiques naturelles et à la combinaison de processus de détoxication (§6) et de mécanismes immunitaires. L'immunité innée (§7) existe chez tous les organismes dont les Insectes pris pour modèle (§8). Phagocytose, encapsulement, peptides antibactériens détruisent les germes pathogènes, les substances étrangères, voire les parasites et les parasitoïdes... Chez les Vertébrés, l'efficacité de la défense s'enrichit de mécanismes spécifiques, acquis, doués de mémoire qui constituent l'immunité acquise (§9) L'immunité à médiation humorale dépend des lymphocytes B de leurs anticorps. L'immunité à médiation cellulaire dépend des lymphocytes T et de leurs récepteurs cellulaires qui reconnaissent les antigènes associés au Complexe Majeur d'Histocompatibilité (CMH). Des cellules phagocytaires parachèvent cette défense dont les étapes sont régulées par des cytokines. La tolérance protège le Soi (HLA), distingue le non-Soi et évite de graves déviations. L'Homme a su tirer profit de sa connaissance des mécanismes de défense aux plans médical et vétérinaire, pour améliorer les stratégies de repérage ou de diagnostic, pour perfectionner la lutte contre les ravageurs, pour adapter ses mesures prophylactiques et thérapeutiques. Cet ouvrage est destiné aux élèves des classes préparatoires aux grandes Ecoles (BCPST), aux étudiants de Licence et de Master des universités (biologie, médecine et pharmacie), aux étudiants des écoles vétérinaires d'agronomie, des écoles vétérinaires, ainsi qu'à ceux qui préparent le capes et l'agrégation des Sciences de la Vie et de la Terre, et à leurs Professeurs.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 190  pages
  • Dimensions :  1.4cmx17.6cmx23.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Ellipses Marketing Paru le
  • Collection : Sciences de la vie et de la terre
  • ISBN :  2729819223
  • EAN13 :  9782729819224
  • Classe Dewey :  570
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Cassier

Rythmes biologiques et rythmes astronomiques

RESSENTIR l'incidence de l'aube ou du crépuscule, connaître l'heure matinale ou vespérale, apprécier la durée du jour au fil des saisons, sont, pour les animaux et d'une manière générale pour tous les organismes vivants, des informations essentielles. Elles permettent aux organismes d'ajuste...

Prix : 250 DH
Biologie animale : Des protozoaires aux métazoaires épithélioneuriens, Tome 2

Les deux tomes de ce cours sont destinés aux étudiants qui se dirigent vers les carrières biologiques, vétérinaires, agronomiques ou pharmaceutiques, mais ils s'adressent également à ceux qui s'engagent sur la voie de l'enseignement secondaire, via ses concours de recrutement (CAPES, Agrégat...

Prix : 717 DH

Biologie animale : Tome 1, Des protozaires aux méthazoaires épithélioneuriens

Les deux tomes de ce cours sont destinés aux étudiants qui se dirigent vers les carrières biologiques, vétérinaires, agronomiques ou pharmaceutiques, mais ils s'adressent également à ceux qui s'engagent sur la voie de l'enseignement secondaire, via ses concours de recrutement (CAPES, Agrégat...

Voir tous les livres de Pierre Cassier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Agression et défense participent au comportement de tous les organismes et subordonnent leur survie. Cette complémentarité se manifeste dans les agressions chimiques de microorganismes (§2), d'animaux venimeux ou vénéneux (§3), de plantes toxiques, de drogues (§4), de la pollution (§5). L'organisme doit sa survie aux barrières physico-chimiques naturelles et à la combinaison de processus de détoxication (§6) et de mécanismes immunitaires. L'immunité innée (§7) existe chez tous les organismes dont les Insectes pris pour modèle (§8). Phagocytose, encapsulement, peptides antibactériens détruisent les germes pathogènes, les substances étrangères, voire les parasites et les parasitoïdes... Chez les Vertébrés, l'efficacité de la défense s'enrichit de mécanismes spécifiques, acquis, doués de mémoire qui constituent l'immunité acquise (§9) L'immunité à médiation humorale dépend des lymphocytes B de leurs anticorps. L'immunité à médiation cellulaire dépend des lymphocytes T et de leurs récepteurs cellulaires qui reconnaissent les antigènes associés au Complexe Majeur d'Histocompatibilité (CMH). Des cellules phagocytaires parachèvent cette défense dont les étapes sont régulées par des cytokines. La tolérance protège le Soi (HLA), distingue le non-Soi et évite de graves déviations. L'Homme a su tirer profit de sa connaissance des mécanismes de défense aux plans médical et vétérinaire, pour améliorer les stratégies de repérage ou de diagnostic, pour perfectionner la lutte contre les ravageurs, pour adapter ses mesures prophylactiques et thérapeutiques. Cet ouvrage est destiné aux élèves des classes préparatoires aux grandes Ecoles (BCPST), aux étudiants de Licence et de Master des universités (biologie, médecine et pharmacie), aux étudiants des écoles vétérinaires d'agronomie, des écoles vétérinaires, ainsi qu'à ceux qui préparent le capes et l'agrégation des Sciences de la Vie et de la Terre, et à leurs Professeurs.