share_book
Envoyer cet article par e-mail

Européaniser les intérêts ? : Les groupes d'intérêt économiques et l'élargissement de l'Union européenne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Européaniser les intérêts ? : Les groupes d'intérêt économiques et l'élargissement de l'Union européenne

Européaniser les intérêts ? : Les groupes d'intérêt économiques et l'élargissement de l'Union européenne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Européaniser les intérêts ? : Les groupes d'intérêt..."

Comment les groupes d'intérêt économiques représentent-ils leurs revendications au niveau communautaire ? Quels sont Leurs répertoires d' action, leurs stratégies, leurs ressources ? Enfin, de quelle manière ces stratégies différencient-elles de celles déployées au niveau national ? Cet ouvrage a pour objectif de déterminer les conditions d'émergence d'un mode communautaire de représentation des intérêts. Alors qu'un grand nombre de chercheurs avance, le plus souvent de manière implicite, l'hypothèse selon laquelle l'intégration européenne entraînerait un phénomène d'adaptation qui était censé aplanir les modalités et les différences de représentation des intérêts aux niveaux national et communautaire, la présente recherche souhaite mettre en question ces conclusions. L'Etat qui avait historiquement constitué le cadre à partir duquel s'était structurée la représentation des intérêts ne continue-t-il pas à influencer les répertoires d'actions des groupes d'intérêt d'une manière significative ? En sélectionnant les groupes d'intérêt allemand et français des secteurs agricoles et électronucléaires dans le contexte de l'élargissement de l'Union de 1989 et 1999 comme terrain et période de recherche, l'objet de cette érode était donc le suivant : comprendre pourquoi la réalité communautaire donnait à voir non pas un système de représentation constitué, mais plutôt une " mosaique " de modes de représentation. De nombreuses structures d'opportunité et de fermeture au niveau communautaire filtrent les modes d'action collective des groupes d'intérêt nationaux. Les besoins de légitimation et d'expertise des institutions européennes, leurs jeux de pouvoir inter et intra-institutionnels, tout comme différents mécanismes de contrôle inhérents au système politique de l'Union forment des modes spécifiques de représentation des intérêts au niveau européen, tout en laissant une large marge de manoeuvre aux particularismes nationaux

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 370  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.6cmx20.8cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Logiques politiques
  • ISBN :  274755788X
  • EAN13 :  9782747557887
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Sabine Saurugger

Théories et concepts de l'intégration européenne

Au fil de l'accroissement des compétences communautaires, les instruments d'analyse de l'Union européenne sont devenus plus nombreux et plus complexes. Néofonctionnalisme, intergouvernementalisme, fédéralisme, gouvernance, institutionnalisme, européanisation ne sont que quelques-unes des [....

Voir tous les livres de Sabine Saurugger

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comment les groupes d'intérêt économiques représentent-ils leurs revendications au niveau communautaire ? Quels sont Leurs répertoires d' action, leurs stratégies, leurs ressources ? Enfin, de quelle manière ces stratégies différencient-elles de celles déployées au niveau national ? Cet ouvrage a pour objectif de déterminer les conditions d'émergence d'un mode communautaire de représentation des intérêts. Alors qu'un grand nombre de chercheurs avance, le plus souvent de manière implicite, l'hypothèse selon laquelle l'intégration européenne entraînerait un phénomène d'adaptation qui était censé aplanir les modalités et les différences de représentation des intérêts aux niveaux national et communautaire, la présente recherche souhaite mettre en question ces conclusions. L'Etat qui avait historiquement constitué le cadre à partir duquel s'était structurée la représentation des intérêts ne continue-t-il pas à influencer les répertoires d'actions des groupes d'intérêt d'une manière significative ? En sélectionnant les groupes d'intérêt allemand et français des secteurs agricoles et électronucléaires dans le contexte de l'élargissement de l'Union de 1989 et 1999 comme terrain et période de recherche, l'objet de cette érode était donc le suivant : comprendre pourquoi la réalité communautaire donnait à voir non pas un système de représentation constitué, mais plutôt une " mosaique " de modes de représentation. De nombreuses structures d'opportunité et de fermeture au niveau communautaire filtrent les modes d'action collective des groupes d'intérêt nationaux. Les besoins de légitimation et d'expertise des institutions européennes, leurs jeux de pouvoir inter et intra-institutionnels, tout comme différents mécanismes de contrôle inhérents au système politique de l'Union forment des modes spécifiques de représentation des intérêts au niveau européen, tout en laissant une large marge de manoeuvre aux particularismes nationaux