share_book
Envoyer cet article par e-mail

Animation et propagande : Les dessins animés pendant la Seconde Guerre mondiale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Animation et propagande : Les dessins animés pendant la Seconde Guerre mondiale

Animation et propagande : Les dessins animés pendant la Seconde Guerre mondiale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Animation et propagande : Les dessins animés pendant la Seconde Guerre mondiale"

Témoigner, juger, fouiller le passé, commémorer... Rarement période de l'histoire n'aura donné lieu à autant d'études que celle de la Seconde Guerre mondiale. L'ampleur de la bibliographie témoigne du dynamisme des chercheurs. Des dizaines d'ouvrages ont revisité le cinéma de guerre. Mais combien se sont intéressés à ces petits dessins animés diffusés en avant-programme des films ? En France, personne. A l'étranger, quelques rares ouvrages. Pour la première fois, un chercheur montre par une étude globale du phénomène comment les films d'animation diffusés dans les années trente et quarante véhiculaient la propagande de guerre. Près d'un millier de dessins animés ont été tournés pendant la Seconde Guerre mondiale dans la vingtaine de pays ayant la possibilité d'en produire. Ces films de cinq à six minutes étaient-ils de simples divertissements entre les actualités et le documentaire ? Servaient-ils de relais à la propagande gouvernementale totalitaire ou démocratique ? Tous les dessins animés produits pendant la Seconde Guerre mondiale ne sont pas emprunts de propagande explicite. Le régime nazi a banni toute production américaine dans les pays occupés par l'Allemagne. Réclamés par les cinéphiles, les dessins animés doivent refaire surface d'une façon ou d'une autre. C'est ainsi que des États sans tradition dans le domaine de l'animation se sont lancés dans la production de tels films parfois racistes, antisémites, anti-américains, anti-capitalistes, anti-japonais mais souvent sans talent... Histoire d'un cuisant échec dans certains pays et histoire d'une éclatante victoire du cinéma d'animation dans d'autres.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 328  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.4cmx22.0cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Champs Visuels
  • ISBN :  2747585670
  • EAN13 :  9782747585675
  • Classe Dewey :  790
  • Langue : Français

D'autres livres de Sébastien Roffat

Disney et la France : Les vingt ans d'Euro Disneyland

Au début des années quatre-vingt, la France est le seul pays d'Europe à n'avoir aucun parc à thèmes sur son territoire. L'annonce de l'implantation de Disney en France donne le signal de départ pour ce que chacun considère à l'époque comme une véritable ruée vers l'or. En un demi-siècle,...

Voir tous les livres de Sébastien Roffat

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Témoigner, juger, fouiller le passé, commémorer... Rarement période de l'histoire n'aura donné lieu à autant d'études que celle de la Seconde Guerre mondiale. L'ampleur de la bibliographie témoigne du dynamisme des chercheurs. Des dizaines d'ouvrages ont revisité le cinéma de guerre. Mais combien se sont intéressés à ces petits dessins animés diffusés en avant-programme des films ? En France, personne. A l'étranger, quelques rares ouvrages. Pour la première fois, un chercheur montre par une étude globale du phénomène comment les films d'animation diffusés dans les années trente et quarante véhiculaient la propagande de guerre. Près d'un millier de dessins animés ont été tournés pendant la Seconde Guerre mondiale dans la vingtaine de pays ayant la possibilité d'en produire. Ces films de cinq à six minutes étaient-ils de simples divertissements entre les actualités et le documentaire ? Servaient-ils de relais à la propagande gouvernementale totalitaire ou démocratique ? Tous les dessins animés produits pendant la Seconde Guerre mondiale ne sont pas emprunts de propagande explicite. Le régime nazi a banni toute production américaine dans les pays occupés par l'Allemagne. Réclamés par les cinéphiles, les dessins animés doivent refaire surface d'une façon ou d'une autre. C'est ainsi que des États sans tradition dans le domaine de l'animation se sont lancés dans la production de tels films parfois racistes, antisémites, anti-américains, anti-capitalistes, anti-japonais mais souvent sans talent... Histoire d'un cuisant échec dans certains pays et histoire d'une éclatante victoire du cinéma d'animation dans d'autres.