share_book
Envoyer cet article par e-mail

Victime - Agresseur : Tome 4 : Récidive, réitération, répétition - Lien d'emprise et loi des séries

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Victime - Agresseur : Tome 4 : Récidive, réitération, répétition - Lien d'emprise et loi des séries

Victime - Agresseur : Tome 4 : Récidive, réitération, répétition - Lien d'emprise et loi des séries

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Victime - Agresseur : Tome 4 : Récidive, réitération,..."

Tant dans ses aspects victimaires que criminogènes, la récidive symptomatise les difficultés de toutes solutions au traitement de la violence subie ou agie. La récidive questionne le juriste sur l'adéquation du crime et de sa condamnation. Elle interpelle le clinicien sur l'évaluation de la dangerosité et les méthodologies thérapeutiques. Elle interroge l'expert sur le bien fondé de son pronostic et de ses recommandations de suivi socio-judiciaire. Initialement d'usage médical (1560), puis juridique (1593), la notion de récidive recouvre une gamme hétérogène d'actes transgressifs, délictueux ou criminels répétitifs. On l'utilise également en clinique (médicale, psychologique) à propos des états post-traumatiques comme pour toutes pathologies qui réactualisent sa sémiologie. Sur le plan de la victimologie clinique, les reviviscences traumatiques, les phénomènes de survictimisation, attestent des formes récidivantes des problématiques psychiques des personnes victimes. Le syndrome de répétition n'hypothèque pas seulement le travail de mémoire ; il impose la factualité et l'actualité traumatique à l'emprise temporelle du patient sidéré. Sur le plan de la psycho-criminologie clinique, la réitération d'actes délictueux, transgressifs ou criminels témoigne de répétitions compulsives qui échappent aux logiques du lien social. L'agir transgressif ou criminel questionne la genèse de la loi et son rapport individuel (crime) ou collectif (génocide) au passage à l'acte, l'émergence de la culture et la promotion de la civilisation.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.2cmx15.8cmx23.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Champ Social Editions Paru le
  • ISBN :  2913376398
  • EAN13 :  9782913376397
  • Classe Dewey :  364.3
  • Langue : Français

D'autres livres de Louis Crocq

Traumatismes psychiques

Frappées par la violence de notre société, violence des catastrophes naturelles ou accidentelles, violence des guerres, terrorisme, agressions physiques et psychiques, viols, maltraitance, les victimes traumatisées cherchent un soulagement à leur souffrance et un soutien compétent à leur [...

Gérer les grandes crises : Sanitaires, écologiques, politiques et économiques

Crises internationales, politiques, sociales, financières, économiques, pandémies, catastrophes, attentats, prises d'otages, et, plus couramment, crises dans l'entreprise... Chacune se déroule sous stress pour le dirigeant, les cadres, la population. Comment gérer ce stress et surtout prendre l...

Prix : 382 DH

Voir tous les livres de Louis Crocq

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Tant dans ses aspects victimaires que criminogènes, la récidive symptomatise les difficultés de toutes solutions au traitement de la violence subie ou agie. La récidive questionne le juriste sur l'adéquation du crime et de sa condamnation. Elle interpelle le clinicien sur l'évaluation de la dangerosité et les méthodologies thérapeutiques. Elle interroge l'expert sur le bien fondé de son pronostic et de ses recommandations de suivi socio-judiciaire. Initialement d'usage médical (1560), puis juridique (1593), la notion de récidive recouvre une gamme hétérogène d'actes transgressifs, délictueux ou criminels répétitifs. On l'utilise également en clinique (médicale, psychologique) à propos des états post-traumatiques comme pour toutes pathologies qui réactualisent sa sémiologie. Sur le plan de la victimologie clinique, les reviviscences traumatiques, les phénomènes de survictimisation, attestent des formes récidivantes des problématiques psychiques des personnes victimes. Le syndrome de répétition n'hypothèque pas seulement le travail de mémoire ; il impose la factualité et l'actualité traumatique à l'emprise temporelle du patient sidéré. Sur le plan de la psycho-criminologie clinique, la réitération d'actes délictueux, transgressifs ou criminels témoigne de répétitions compulsives qui échappent aux logiques du lien social. L'agir transgressif ou criminel questionne la genèse de la loi et son rapport individuel (crime) ou collectif (génocide) au passage à l'acte, l'émergence de la culture et la promotion de la civilisation.