share_book
Envoyer cet article par e-mail

La valeur en droit civil français : Essais sur les biens, la propriété et la possession

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La valeur en droit civil français : Essais sur les biens, la propriété et la possession

La valeur en droit civil français : Essais sur les biens, la propriété et la possession

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La valeur en droit civil français : Essais sur les biens, la propriété et la possession"

    La notion de valeur est une notion essentielle du droit français, mais nul ne s'est encore risqué à l'envisager pour elle-même. Elle est escamotée par la doctrine, sous couvert d'études consacrées à la mesure des valeurs, quand son utilité n'est pas tout simplement niée. Sortons des sentiers battus et envisageons la valeur en soi, c'est-à-dire une valeur-substance, une valeur-res, une valeur objective ! Telle est l'hypothèse heuristique proposée ! La valeur est l'essence même des biens. Cette analyse novatrice rend leur place aux choses corporelles comme aux choses incorporelles. Elle permet de distinguer les choses susceptibles d'appropriation de celles qui ne le sont pas, comme le corps humain. Elle caractérise, sans ambiguïté, les choses par rapport aux biens. Elle détermine la nature et l'objet du droit de propriété. Aussi, met-elle de l'ordre dans ce fatras chronique qu'une législation boursouflée ne cesse d'accroître. Le concept de valeur constitue le chaînon manquant entre la réalité sociale et la réalité juridique. Les biens, la propriété, la possession, le patrimoine, le droit de gage général et les sûretés réelles sont autant de concepts qui se trouvent enrichis par la théorie juridique de la valeur, pour s'harmoniser avec notre époque. Tout l'objet de cet ouvrage est ainsi dévoilé. S'éloigner des ombres de la caverne platonicienne pour voir surgir la réalité éblouissante du monde.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 331  pages
    • Dimensions :  2.6cmx13.6cmx21.4cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   L'harmattan Paru le
    • Collection : Logiques juridiques
    • ISBN :  2296105432
    • EAN13 :  9782296105430
    • Classe Dewey :  346
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    La notion de valeur est une notion essentielle du droit français, mais nul ne s'est encore risqué à l'envisager pour elle-même. Elle est escamotée par la doctrine, sous couvert d'études consacrées à la mesure des valeurs, quand son utilité n'est pas tout simplement niée. Sortons des sentiers battus et envisageons la valeur en soi, c'est-à-dire une valeur-substance, une valeur-res, une valeur objective ! Telle est l'hypothèse heuristique proposée ! La valeur est l'essence même des biens. Cette analyse novatrice rend leur place aux choses corporelles comme aux choses incorporelles. Elle permet de distinguer les choses susceptibles d'appropriation de celles qui ne le sont pas, comme le corps humain. Elle caractérise, sans ambiguïté, les choses par rapport aux biens. Elle détermine la nature et l'objet du droit de propriété. Aussi, met-elle de l'ordre dans ce fatras chronique qu'une législation boursouflée ne cesse d'accroître. Le concept de valeur constitue le chaînon manquant entre la réalité sociale et la réalité juridique. Les biens, la propriété, la possession, le patrimoine, le droit de gage général et les sûretés réelles sont autant de concepts qui se trouvent enrichis par la théorie juridique de la valeur, pour s'harmoniser avec notre époque. Tout l'objet de cet ouvrage est ainsi dévoilé. S'éloigner des ombres de la caverne platonicienne pour voir surgir la réalité éblouissante du monde.