share_book
Envoyer cet article par e-mail

Choses et non-choses : Esquisses phénoménologiques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Choses et non-choses : Esquisses phénoménologiques

Choses et non-choses : Esquisses phénoménologiques

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Choses et non-choses : Esquisses phénoménologiques"

    Regarder les choses les plus quotidiennes - bouteilles, murs, tapis - comme si on les voyait pour la première fois permet d'y découvrir des aspects jusqu'alors inaperçus et de les distinguer de l'univers absurde des non-choses (ordinateurs, images de synthèse, hologrammes). Voilà qui exige une discipline du regard, relevant autant de l'art pictural que de la méthode systématique du philosophe. Auteur d'une oeuvre considérable, né à Prague en 1920 dans une famille d'intellectuels juifs, exilé au Brésil, mort en 1991, V. Flusser est un penseur atypique. Décrivant notre Lebenswelt, l'auteur de Pour une philosophie de la photographie, montre ici comment la minutieuse observation des objets les plus banals (une bouteille de champagne, une soupe paysanne ou de simples bâtons) peut susciter, par une conversion du regard, la réflexion sur des thèmes philosophiques traditionnels : théorie et pratique, création et évolution, conditions de possibilité de la subjectivité, etc. Ce livre, qui réunit plusieurs essais ou "esquisses phénoménologiques", propose des sources originales d'éveil philosophique : on y procède, comme chez Husserl ou Heidegger, à une mise entre parenthèses de nos habitudes, tout en rappelant que "pour atteindre la profondeur, il n'est pas nécessaire de voyager loin", ni même "de quitter son environnement le plus proche et le plus habituel". (Wittgenstein)

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 171  pages
    • Dimensions :  2.6cmx11.6cmx21.6cm
    • Poids : 299.4g
    • Editeur :   Jacqueline Chambon Paru le
    • Collection : Rayon Philo
    • ISBN :  287711144X
    • EAN13 :  9782877111447
    • Classe Dewey :  142.7
    • Langue : Français

    D'autres livres de Vilém Flusser

    Petite philosophie du design

    Ce livre défend une thèse provocante : notre avenir, écrit Vilém Flusser, sera avant tout affaire de " design ". En effet, le design représente la confluence d'idées nouvelles empruntées à la science, à l'art, à l'économie et à la politique. C'est de façon apparemment toute naturelle...

    Pour une philosophie de la photographie

    Le présent essai part de l'hypothèse qu'on peut observer deux coupures fondamentales dans la culture humaine depuis ses origines. La première, qui s'est produite vers le milieu du deuxième millénaire av. J.-C., peut être appelée" invention de l'écriture linéaire "; la seconde, dont nous som...

    La Civilisation des médias

    "Mais ce ne serait pas une bonne idée que de comprendre notre situation comme un retour à l'analphabétisme. Les images qui nous programment ne sont pas, en effet, de la même nature que celles d'avant l'imprimerie. Les programmes de télévision sont autre chose que les vitraux gothiques, et la s...

    Essais sur la nature et la culture

    Venant de la plaine, qui s'approche d'une chaîne montagneuse, et tout à coup pressent que ces formes nuageuses bleues apparaissant à l'horizon pourraient être des montagnes, peut nourrir les pensées suivantes : je soupçonne que ces formes à l'horizon sont des montagnes et non pas des nuages, ...

    Voir tous les livres de Vilém Flusser

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Regarder les choses les plus quotidiennes - bouteilles, murs, tapis - comme si on les voyait pour la première fois permet d'y découvrir des aspects jusqu'alors inaperçus et de les distinguer de l'univers absurde des non-choses (ordinateurs, images de synthèse, hologrammes). Voilà qui exige une discipline du regard, relevant autant de l'art pictural que de la méthode systématique du philosophe. Auteur d'une oeuvre considérable, né à Prague en 1920 dans une famille d'intellectuels juifs, exilé au Brésil, mort en 1991, V. Flusser est un penseur atypique. Décrivant notre Lebenswelt, l'auteur de Pour une philosophie de la photographie, montre ici comment la minutieuse observation des objets les plus banals (une bouteille de champagne, une soupe paysanne ou de simples bâtons) peut susciter, par une conversion du regard, la réflexion sur des thèmes philosophiques traditionnels : théorie et pratique, création et évolution, conditions de possibilité de la subjectivité, etc. Ce livre, qui réunit plusieurs essais ou "esquisses phénoménologiques", propose des sources originales d'éveil philosophique : on y procède, comme chez Husserl ou Heidegger, à une mise entre parenthèses de nos habitudes, tout en rappelant que "pour atteindre la profondeur, il n'est pas nécessaire de voyager loin", ni même "de quitter son environnement le plus proche et le plus habituel". (Wittgenstein)