share_book
Envoyer cet article par e-mail

Poésie et poétique de l'idéalisme allemand

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Poésie et poétique de l'idéalisme allemand

Poésie et poétique de l'idéalisme allemand

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Poésie et poétique de l'idéalisme allemand"

Poésie et poétique de l'idéalisme allemand est un recueil d'études décryptant quelques œuvres majeures du romantisme allemand. Avant sa mort, l'auteur avait réuni lesdites études à l'intention spécifique du public français. Peter Szondi était philologue et philosophe, spécialiste d'esthétique, réputé outre-Rhin pour être l'équivalent d'un Roland Barthes. L'écriture des études présentées ici, en traduction il est vrai, ne permet guère d'établir ce lien de parenté. Peter Szondi écrit de façon académique et manque quelque peu de ce plaisir du texte qu'a su apporter Barthes dans la critique littéraire. Reste que ces études consacrées à Schiller, Kleist, Schlegel et Hölderlin seront essentielles aux spécialistes. Que les plus profanes, amoureux de la littérature allemande ou tout simplement de l'art, ne se détournent toutefois pas du recueil. Entre les pages d'érudition, quelques lettres de Goethe ou lignes de carnets de Schiller sont une merveilleuse récompense. --Isabelle Rossignol

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 344  pages
  • Dimensions :  1.8cmx12.6cmx18.2cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Gallimard 
  • Collection : Tel
  • ISBN :  2070724646
  • EAN13 :  9782070724642
  • Classe Dewey :  830.9
  • Langue : Français

D'autres livres de Peter Szondi

Théorie du drame moderne

Théorie du drame moderne, publié pour la première fois en Allemagne en 1956, est le premier ouvrage de Peter Szondi (1929-1971). Il s'inscrit dans la tradition, ouverte par Hegel, d'une esthétique historique où s'illustrent Théorie du roman de Lukacs, Origine du drame baroque allemand de Benja...

Essai sur le tragique

Détacher le concept du tragique, œuvre de la philosophie allemande à partir de 1795, de la poétique de la tragédie de Sophocle à Büchner, puis les confronter l'un à l'autre, tel est le mouvement de l'Essai sur le tragique de Peter Szondi. La première partie de l'ouvrage consiste en un comme...

Voir tous les livres de Peter Szondi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Poésie et poétique de l'idéalisme allemand est un recueil d'études décryptant quelques œuvres majeures du romantisme allemand. Avant sa mort, l'auteur avait réuni lesdites études à l'intention spécifique du public français. Peter Szondi était philologue et philosophe, spécialiste d'esthétique, réputé outre-Rhin pour être l'équivalent d'un Roland Barthes. L'écriture des études présentées ici, en traduction il est vrai, ne permet guère d'établir ce lien de parenté. Peter Szondi écrit de façon académique et manque quelque peu de ce plaisir du texte qu'a su apporter Barthes dans la critique littéraire. Reste que ces études consacrées à Schiller, Kleist, Schlegel et Hölderlin seront essentielles aux spécialistes. Que les plus profanes, amoureux de la littérature allemande ou tout simplement de l'art, ne se détournent toutefois pas du recueil. Entre les pages d'érudition, quelques lettres de Goethe ou lignes de carnets de Schiller sont une merveilleuse récompense. --Isabelle Rossignol