share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le constructivisme. Tome 2, Epistémologie de l'interdisciplinarité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le constructivisme. Tome 2, Epistémologie de l'interdisciplinarité

Le constructivisme. Tome 2, Epistémologie de l'interdisciplinarité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le constructivisme. Tome 2, Epistémologie de l'interdisciplinarité"

Le premier tome du Constructivisme décrivait les renouvellements des conventions épistémologiques légitimant la formation et l'enseignement des connaissances, ici et maintenant, et exposait leurs multiples enracinements reliant les cultures scientifiques et la culture tout court : " Restaurer l'idéal de complexité de la science contemporaine, en restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités ". " Le fait nouveau, et de conséquences incalculables pour l'avenir, est que la réflexion épistémologique surgit de plus en plus à l'intérieur même des sciences " et en particulier des " nouvelles sciences " qui ont émergé dans nos cultures depuis un demi-siècle. Sciences de la communication et de la commande (Cybernétique) sciences de l'organisation et de l'information, sciences de gestion et sciences de l'éducation, sciences de la cognition et science informatique,... autant de disciplines (et dans ce deuxième tome autant de chapitres) formant des connaissances sur un projet humain plutôt que sur un objet naturel. Nouvelles sciences qui doivent être " éprouvées " épistémologiquement autant que pragmatiquement. Il devient nécessaire " de soumettre à une critique rétroactive les concepts, méthodes ou principes utilisés jusque-là de manière à déterminer leur valeur épistémologique elle-même ". La critique épistémologique devient instrument d'auto-éco-organisation des connaissances, enseignables et actionnables. Cette méditation sur la légitimité épistémique des nouvelles sciences contemporaines transforme notre intelligence collective de toutes les sciences. Les plus anciennes aujourd'hui ne furet-elles, pas d'abord " Scienza Nuova " ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 364  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.4cmx20.8cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Ingénium
  • ISBN :  2747534715
  • EAN13 :  9782747534710
  • Classe Dewey :  149
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Louis Le Moigne

La modélisation des systèmes complexes

Écrit pour tous ceux qui ont à gérer des «situations complexes», ce livre montre que la résolution des problèmes d'organisation passe davantage par le respect de la complexité du réel que par une amplification réductrice. ...

Les épistémologies constructivistes

Quelles consciences ont ou devraient avoir scientifiques et citoyens, des fondements et des méthodes légitimant les " connaissances valables " que les uns et les autres produisent, interprètent et transforment en permanence ? Peut-on continuer à " faire comme si " existait dans l'empyrée des...

Le constructivisme

" Modéliser pour comprendre ", et ainsi s'attacher à comprendre nos expériences de nos relations au monde : en les représentant par d'artificieux systèmes de symboles, des modèles que nous construisons, par lesquels nous nous exerçons à raisonner et à échanger, nous parvenons à nous [....

Voir tous les livres de Jean-Louis Le Moigne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le premier tome du Constructivisme décrivait les renouvellements des conventions épistémologiques légitimant la formation et l'enseignement des connaissances, ici et maintenant, et exposait leurs multiples enracinements reliant les cultures scientifiques et la culture tout court : " Restaurer l'idéal de complexité de la science contemporaine, en restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités ". " Le fait nouveau, et de conséquences incalculables pour l'avenir, est que la réflexion épistémologique surgit de plus en plus à l'intérieur même des sciences " et en particulier des " nouvelles sciences " qui ont émergé dans nos cultures depuis un demi-siècle. Sciences de la communication et de la commande (Cybernétique) sciences de l'organisation et de l'information, sciences de gestion et sciences de l'éducation, sciences de la cognition et science informatique,... autant de disciplines (et dans ce deuxième tome autant de chapitres) formant des connaissances sur un projet humain plutôt que sur un objet naturel. Nouvelles sciences qui doivent être " éprouvées " épistémologiquement autant que pragmatiquement. Il devient nécessaire " de soumettre à une critique rétroactive les concepts, méthodes ou principes utilisés jusque-là de manière à déterminer leur valeur épistémologique elle-même ". La critique épistémologique devient instrument d'auto-éco-organisation des connaissances, enseignables et actionnables. Cette méditation sur la légitimité épistémique des nouvelles sciences contemporaines transforme notre intelligence collective de toutes les sciences. Les plus anciennes aujourd'hui ne furet-elles, pas d'abord " Scienza Nuova " ?