share_book
Envoyer cet article par e-mail

Moines et guerriers : Les ordres religieux-militaires au Moyen Age

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Moines et guerriers : Les ordres religieux-militaires au Moyen Age

Moines et guerriers : Les ordres religieux-militaires au Moyen Age

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Moines et guerriers : Les ordres religieux-militaires au Moyen Age"

Comment christianiser la guerre ? Comment s'assurer un corps de soldats disposé à remplir fidèlement la défense de la chrétienté et sa lutte contre l'" Infidèle " ? Pour ces deux missions, le Moyen Âge a créé, non sans résistances, des institutions originales : les ordres religieux-militaires. Ces chevaliers du Christ, " revêtus de l'armure de fer et de l'armure de la foi ", vivent comme des moines et agissent comme des chevaliers. La Reconquista et les croisades ont favorisé leur expansion en Terre sainte, en Espagne et sur les rives de la Baltique. Avec la méfiance des monarques à l'égard de ces puissances militaires devenues parfois de véritables États, la substitution du thème de la mission à celui de la guerre, ces ordres religieux-militaires perdent de leur vitalité et sont acculés à la reconversion caritative. Alors naissent les légendes auxquelles l'historien fait un sort en rendant justice à ces témoins éclatants de l'imagination institutionnelle des gens du Moyen Âge.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 406  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.0cmx20.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : L'Univers historique
  • ISBN :  2021027201
  • EAN13 :  9782021027204
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Demurger

Les Templiers

L'ordre du Temple est le premier exemple d'une création originale de la chrétienté médiévale occidentale : l'ordre religieux-militaire. Au me siècle, dans le vaste mouvement de la réforme grégorienne et de la croisade, le nouveau chevalier du Christ, tel que saint Bernard l'a magnifié, [...

Chevaliers et chevalerie expliqués à mes petit-fils

Tournois, croisades, Table ronde et amour courtois... le inonde des chevaliers fascine et intrigue. Quelle est la part entre l'imaginaire et l'histoire? I)e Roland à Lancelot, en passant par Bayard et le roi Arthur, Alain Demurger ressuscite les grandes figures de la chevalerie, explique les codes ...

Voir tous les livres de Alain Demurger

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comment christianiser la guerre ? Comment s'assurer un corps de soldats disposé à remplir fidèlement la défense de la chrétienté et sa lutte contre l'" Infidèle " ? Pour ces deux missions, le Moyen Âge a créé, non sans résistances, des institutions originales : les ordres religieux-militaires. Ces chevaliers du Christ, " revêtus de l'armure de fer et de l'armure de la foi ", vivent comme des moines et agissent comme des chevaliers. La Reconquista et les croisades ont favorisé leur expansion en Terre sainte, en Espagne et sur les rives de la Baltique. Avec la méfiance des monarques à l'égard de ces puissances militaires devenues parfois de véritables États, la substitution du thème de la mission à celui de la guerre, ces ordres religieux-militaires perdent de leur vitalité et sont acculés à la reconversion caritative. Alors naissent les légendes auxquelles l'historien fait un sort en rendant justice à ces témoins éclatants de l'imagination institutionnelle des gens du Moyen Âge.