share_book
Envoyer cet article par e-mail

Templiers (les)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Templiers (les)

Templiers (les)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Templiers (les)"

    Au Moyen Âge, pendant près de deux siècles, les Templiers ont parcouru les pistes poussiéreuses de Palestine, les épaules recouvertes du blanc manteau marqué d'une croix rouge. Leur mission : défendre le tombeau du Christ à Jérusalem et protéger les pèlerins qui se rendaient en terre sainte. Croisés permanents, à la fois moines et soldats, ils mettaient toute leur énergie et toutes leurs ressources au service de la Chrétienté, dans un certain renoncement au monde En souvenir des chevaliers au blanc manteau, les lieux-dits comme " Le Temple ", " La Commanderie " ou la " La Cavalerie " sont très nombreux dans toutes les provinces de France ! Arville, Laon, Domme, les grottes de Jonas, Chinon, Gisors... Autant de noms évocateurs qui, fréquemment, sont associés à des légendes, à des récits mystérieux, à des énigmes ou à des rumeurs tenaces de fabuleux trésors ! La perte de la Terre Sainte entraîna celle de l'Ordre auquel ils appartenaient. Formés pour le combat contre les Musulmans, ils ne résistèrent pas aux luttes politiques, aux enjeux de pouvoir et à l'acharnement du roi de France Philippe le Bel. La fin tragique du Temple en 1307, la mort de son dernier grand maître sur le bûcher suite à un procès injuste puis les nombreuses légendes, plus ou moins fantaisistes, qui sont nées sur ces cendres ne doivent cependant pas éclipser la longue et glorieuse épopée de ces hommes dont beaucoup périrent courageusement, au service de leur foi.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 192  pages
    • Dimensions :  2.0cmx19.4cmx24.8cm
    • Poids : 621.4g
    • Editeur :   Editions De Borée Paru le
    • Collection : La mémoire du temps
    • ISBN :  2812902612
    • EAN13 :  9782812902611
    • Classe Dewey :  944.02
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Au Moyen Âge, pendant près de deux siècles, les Templiers ont parcouru les pistes poussiéreuses de Palestine, les épaules recouvertes du blanc manteau marqué d'une croix rouge. Leur mission : défendre le tombeau du Christ à Jérusalem et protéger les pèlerins qui se rendaient en terre sainte. Croisés permanents, à la fois moines et soldats, ils mettaient toute leur énergie et toutes leurs ressources au service de la Chrétienté, dans un certain renoncement au monde En souvenir des chevaliers au blanc manteau, les lieux-dits comme " Le Temple ", " La Commanderie " ou la " La Cavalerie " sont très nombreux dans toutes les provinces de France ! Arville, Laon, Domme, les grottes de Jonas, Chinon, Gisors... Autant de noms évocateurs qui, fréquemment, sont associés à des légendes, à des récits mystérieux, à des énigmes ou à des rumeurs tenaces de fabuleux trésors ! La perte de la Terre Sainte entraîna celle de l'Ordre auquel ils appartenaient. Formés pour le combat contre les Musulmans, ils ne résistèrent pas aux luttes politiques, aux enjeux de pouvoir et à l'acharnement du roi de France Philippe le Bel. La fin tragique du Temple en 1307, la mort de son dernier grand maître sur le bûcher suite à un procès injuste puis les nombreuses légendes, plus ou moins fantaisistes, qui sont nées sur ces cendres ne doivent cependant pas éclipser la longue et glorieuse épopée de ces hommes dont beaucoup périrent courageusement, au service de leur foi.