share_book
Envoyer cet article par e-mail

La communauté des êtres de nature

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La communauté des êtres de nature

La communauté des êtres de nature

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La communauté des êtres de nature"

À trop vouloir en faire le discours écologique ne risque-t-il pas d exaspérer, d éveiller la méfiance et de décourager toutes les bonnes volontés ? S il y a un sens à vouloir préserver la planète pour les générations futures et à prendre soin de ne pas épuiser les ressources non-renouvelables, n est-il pas tout simplement grotesque de parler de « devoirs » envers la nature, du « respect » qu il lui serait dû, et à élaborer une « éthique environnementale », comme si les problèmes environnementaux constituaient une nouvelle sorte de problèmes de moralité ? L objectif de ce livre est de prouver que cette approche des problèmes qui s est développée en Amérique du Nord depuis plus d une trentaine d années n a non seulement rien d absurde, mais qu elle dispose de moyens théoriques raffinés permettant de comprendre les enjeux de la crise écologique à laquelle nous sommes confrontés en s interrogeant sur ses causes profondes. L auteur entreprend tout d abord de réfuter les lectures de mauvaise foi qui ont vu dans l éthique environnementale l émergence d un « nouvel ordre écologique » menaçant les valeurs humanistes traditionnelles, puis de défendre l idée selon laquelle une communauté morale réunissant les êtres humains et les êtres de nature (tels que les animaux, mais aussi d autres entités du monde naturel) peut exister sur le fondement des « intérêts » qu ils partagent, et enfin de montrer que la considération morale que l ensemble de ces êtres exige doit se décliner selon une pluralité de critères qui n impliquent en rien de confondre les devoirs que nous avons envers un être humain avec ceux que nous avons envers les autres êtres de nature.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 120  pages
  • Dimensions :  1.6cmx25.2cmx31.2cm
  • Poids : 780.2g
  • Editeur :   éditions Mf Paru le
  • Collection : DEHORS
  • ISBN :  2915794499
  • EAN13 :  9782915794496
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

D'autres livres de Hicham-Stéphane Afeissa

Ecosophies La philosophie à l'épreuve de l'écologie

Les réflexions que les processus multiformes de dégradation de la nature ont pu susciter ces dernières décennies ont eu pour étrange effet de rétablir des frontières là où la crise environnementale elle-même, de par son caractère essentiellement global, les avait en premier lieu effacées...

Qu'est-ce que l'écologie?

-De la bombe nucléaire au péril écologique: le temps des catastrophes? -Quelles responsabilités les effets imprévisibles de nos interventions dans la nature engendrent-ils? - Notre société est-elle devenue une société du risque? -La crise écologique est-elle une crise des systèmes de mora...

Voir tous les livres de Hicham-Stéphane Afeissa

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

À trop vouloir en faire le discours écologique ne risque-t-il pas d exaspérer, d éveiller la méfiance et de décourager toutes les bonnes volontés ? S il y a un sens à vouloir préserver la planète pour les générations futures et à prendre soin de ne pas épuiser les ressources non-renouvelables, n est-il pas tout simplement grotesque de parler de « devoirs » envers la nature, du « respect » qu il lui serait dû, et à élaborer une « éthique environnementale », comme si les problèmes environnementaux constituaient une nouvelle sorte de problèmes de moralité ? L objectif de ce livre est de prouver que cette approche des problèmes qui s est développée en Amérique du Nord depuis plus d une trentaine d années n a non seulement rien d absurde, mais qu elle dispose de moyens théoriques raffinés permettant de comprendre les enjeux de la crise écologique à laquelle nous sommes confrontés en s interrogeant sur ses causes profondes. L auteur entreprend tout d abord de réfuter les lectures de mauvaise foi qui ont vu dans l éthique environnementale l émergence d un « nouvel ordre écologique » menaçant les valeurs humanistes traditionnelles, puis de défendre l idée selon laquelle une communauté morale réunissant les êtres humains et les êtres de nature (tels que les animaux, mais aussi d autres entités du monde naturel) peut exister sur le fondement des « intérêts » qu ils partagent, et enfin de montrer que la considération morale que l ensemble de ces êtres exige doit se décliner selon une pluralité de critères qui n impliquent en rien de confondre les devoirs que nous avons envers un être humain avec ceux que nous avons envers les autres êtres de nature.