share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dieu et moi

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dieu et moi

Dieu et moi

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dieu et moi"

Peut-être vous est-il déjà arrivé, alors que vous rêvassiez paisiblement dans le métro, de vous voir proposer par un(e) inconnu(e), un moment de réflexion autour de la Bible ? Sachez qu'une telle anecdote, inquiétante, n'est rien à côté de ce qui vous attend après la mort. A 90 ans, Jacqueline Harpman, psychanalyste et digne athée, meurt. A l'encontre de toutes ses pensées terrestres, son âme se sépare de son corps. Notre gentille petite vieille se retrouve muée en un esprit de 30 ans. Sentiment étrange et agréable, qu'elle ne prend tout d'abord pas le temps d'analyser. Mais lorsque l'ange se présente à elle pour l'emmener rejoindre Dieu, la conscience de son état "d'âme" la saisit soudain dans son incohérence. S'en suit une joute verbale avec l'ange, qui finit par la convocation de Dieu. Celui-ci apparaît sous les traits du divin Michel Ange. Et la joute verbale et intellectuelle de recommencer... Que l'on ne se trompe pas. Ce petit texte ne cherche pas à convertir un non croyant en croyant, ou inversement. Avec une plume faussement légère, mais véritablement drôle, Jacqueline Harpman ne théologise pas. Elle nous livre seulement une réflexion sur un sentiment bien humain : la peur de la disparition. Mais à la différence de bien des humains, l'auteur-psychanalyste sait mettre en oeuvre un exutoire pour se départir de sa terreur : Ecrire. A 70 ans, l'écrivain se rassérène : elle sait qu'elle saura mourir avec dignité, qu'il n'y aura rien après... Sacré Nom de Dieu !.--Sylvaine Jeminet--

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 92  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.2cmx18.2cm
  • Poids : 59.0g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Semi-Poche
  • ISBN :  2842055462
  • EAN13 :  9782842055462
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacqueline Harpman

La plage d'Ostende

« Dès que je le vis, je sus que Léopold Wiesbek m?appartiendrait. J?avais onze ans, il en avait vingt-cinq? »Prise ainsi par une passion que rien n?éteindra, Émilienne devra attendre son heure. Talentueux, beau, aimé des femmes, Léopold fait un mariage d?argent pour pouvoir se consacrer [...

Avant et après

" Toutes ces années sans un instant de doute. Je savais qui j'étais, j'avançais tranquille sur un chemin bien tracé dont rien n'allait me détourner. Et vous voilà, qui n'êtes pas un obstacle. " Une dame d'âge mûr tente de se laisser séduire par un jeune gigolo. Deux amants reconstruisent a...

Moi qui n'ai pas connu les hommes

Elles sont quarante, enfermées dans une cave, sous la surveillance d?impassibles gardiens qui les nourrissent. La plus jeune ? la narratrice ? n?a jamais vécu ailleurs. Les autres, si aucune ne se rappelle les circonstances qui les ont menées là, lui transmettent le souvenir d?une vie où il y a...

Ce que Dominique n'a pas su

Les héros de roman ne meurent jamais, nous dit Jacqueline Harpman, et l'on peut, longtemps après, poursuivre leur histoire. Julie d'Orsel est la sœur de Madeleine, qui est mariée au comte de Nièvres et aimée en silence par Dominique de Bray. Madeleine est définitivement fidèle à un époux q...

Voir tous les livres de Jacqueline Harpman

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Peut-être vous est-il déjà arrivé, alors que vous rêvassiez paisiblement dans le métro, de vous voir proposer par un(e) inconnu(e), un moment de réflexion autour de la Bible ? Sachez qu'une telle anecdote, inquiétante, n'est rien à côté de ce qui vous attend après la mort. A 90 ans, Jacqueline Harpman, psychanalyste et digne athée, meurt. A l'encontre de toutes ses pensées terrestres, son âme se sépare de son corps. Notre gentille petite vieille se retrouve muée en un esprit de 30 ans. Sentiment étrange et agréable, qu'elle ne prend tout d'abord pas le temps d'analyser. Mais lorsque l'ange se présente à elle pour l'emmener rejoindre Dieu, la conscience de son état "d'âme" la saisit soudain dans son incohérence. S'en suit une joute verbale avec l'ange, qui finit par la convocation de Dieu. Celui-ci apparaît sous les traits du divin Michel Ange. Et la joute verbale et intellectuelle de recommencer... Que l'on ne se trompe pas. Ce petit texte ne cherche pas à convertir un non croyant en croyant, ou inversement. Avec une plume faussement légère, mais véritablement drôle, Jacqueline Harpman ne théologise pas. Elle nous livre seulement une réflexion sur un sentiment bien humain : la peur de la disparition. Mais à la différence de bien des humains, l'auteur-psychanalyste sait mettre en oeuvre un exutoire pour se départir de sa terreur : Ecrire. A 70 ans, l'écrivain se rassérène : elle sait qu'elle saura mourir avec dignité, qu'il n'y aura rien après... Sacré Nom de Dieu !.--Sylvaine Jeminet--