share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les pouvoirs locaux au Niger. Tome 1 : A la veille de la décentralisation

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les pouvoirs locaux au Niger. Tome 1 : A la veille de la décentralisation

Les pouvoirs locaux au Niger. Tome 1 : A la veille de la décentralisation

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les pouvoirs locaux au Niger. Tome 1 : A la veille de la décentralisation"

La mise en place des communes, étape cruciale des politiques de décentralisation en Afrique, ne se fait pas sur une terre vierge : ces nouvelles institutions prennent place dans des espaces sociaux et politiques complexes. C'est pourquoi on trouvera ici une analyse détaillée du fonctionnement des arènes politiques locales au Niger, avant les premières élections municipales de 2004. A partir de nombreuses enquêtes empiriques menées sur des sites variés, selon une problématique commune, cet ouvrage décrit les rôles respectifs de la chefferie (qui est restée au Niger une institution centrale de l'État), des multiples comités de gestions et associations (implantés le plus souvent par les institutions de développement), des ressortissants, des commerçants, des partis politiques ou des agents locaux de l'État, en accordant une grande place aux propos des intéressés et aux études de cas. Une réflexion analytique et théorique plus générale, mais toujours enracinée dans le terrain, traverse et sous-tend cet ouvrage. Elle porte sur les modes de gouvernance locale, la construction de l'État, la culture politique locale, les interactions entre institutions, groupes stratégiques et acteurs, la dialectique entre dynamiques locales et facteurs externes, les normes pratiques, le factionnalisme, les formes de légitimité, de revendication et de contestation, les registres de notabilité, la constitution d'un espace public local.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 392  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.4cmx23.6cm
  • Poids : 621.4g
  • Editeur :   Karthala Paru le
  • Collection : Voix d'Afrique
  • ISBN :  2811103066
  • EAN13 :  9782811103064
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Olivier de Sardan

La rigueur du qualitatif

Cet ouvrage tente de défricher un espace encore à peu près vierge : celui d'une réflexion systématique sur l'ancrage empirique des énoncés dans les sciences sociales qualitatives. Dans la mesure où toute enquête de terrain (sous forme d'insertion prolongée du chercheur) produit des [......

Voir tous les livres de Jean-Pierre Olivier de Sardan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La mise en place des communes, étape cruciale des politiques de décentralisation en Afrique, ne se fait pas sur une terre vierge : ces nouvelles institutions prennent place dans des espaces sociaux et politiques complexes. C'est pourquoi on trouvera ici une analyse détaillée du fonctionnement des arènes politiques locales au Niger, avant les premières élections municipales de 2004. A partir de nombreuses enquêtes empiriques menées sur des sites variés, selon une problématique commune, cet ouvrage décrit les rôles respectifs de la chefferie (qui est restée au Niger une institution centrale de l'État), des multiples comités de gestions et associations (implantés le plus souvent par les institutions de développement), des ressortissants, des commerçants, des partis politiques ou des agents locaux de l'État, en accordant une grande place aux propos des intéressés et aux études de cas. Une réflexion analytique et théorique plus générale, mais toujours enracinée dans le terrain, traverse et sous-tend cet ouvrage. Elle porte sur les modes de gouvernance locale, la construction de l'État, la culture politique locale, les interactions entre institutions, groupes stratégiques et acteurs, la dialectique entre dynamiques locales et facteurs externes, les normes pratiques, le factionnalisme, les formes de légitimité, de revendication et de contestation, les registres de notabilité, la constitution d'un espace public local.