share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'âge d'or de l'Inde classique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'âge d'or de l'Inde classique

L'âge d'or de l'Inde classique

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'âge d'or de l'Inde classique"

    Au terme du premier grand empire de son histoire - celui des Maurya (fin IVe siècle-début IIe siècle av. J.-C.) -, l'Inde connaît, du Ier au IIIev siècle de notre ère, les puissants pouvoirs des Kushâna, au nord, et des Sâtavâhana, au sud. Mais c'est l'époque des empereurs gupta, du IVe au VIe siècle, qui marque l'apogée de la civilisation indienne classique. Amina Okada et Thierry Zéphir nous font découvrir cette époque de tolérance religieuse et de raffinement esthétique sans précédent. Sous ces souverains vishnuites, bouddhisme, hindouisme et jaïnisme coexistent en harmonie. Les sciences se développent, les traités esthétiques et techniques se fixent. La littérature et le théâtre rayonnent, servis par le génie du poète Kâlidâsa, que l'on associe au règne de Chandragupta II. L'art atteint alors ses plus hauts sommets, dont témoignent les grandioses sculptures de Mathurâ, les effigies altières et épurées des buddha et bodhisattva sculptés de Sârnâth ou les peintures murales d'Ajantâ, quintessence de l'esthétique gupta et expression majeure du génie indien. Ces canons plastiques et ces modèles iconographiques perdureront au fil des siècles. Leur écho s'étendra au-delà des frontières indiennes, du Népal à l'Asie du Sud-Est et de l'Afghanistan à l'Asie centrale.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 127  pages
    • Dimensions :  1.0cmx12.2cmx17.6cm
    • Poids : 181.4g
    • Editeur :   Gallimard Paru le
    • Collection : Decouvertes histoire
    • ISBN :  2070341615
    • EAN13 :  9782070341610
    • Classe Dewey :  934
    • Langue : Français

    D'autres livres de  Thierry Zéphir

    La sculpture du Champa : Trésors d'art du Vietnam Ve-XVe siècles

    Le Champa, royaume indianisé aujourd'hui disparu, était localisé le long des côtes du centre et du sud du Vietnam actuel. Son art exclusivement religieux a laissé d'impressionnants chefs-d'œuvre s'échelonnant des environs du Ve siècle au XVe siècle, tant dans le domaine de l'architecture qu...

    Dvaravati : Aux sources du bouddhisme en Thaïlande

    L'exposition Dvaravati : aux sources du bouddhisme en Thaïlande réunit des œuvres d'une période particulièrement intéressante et méconnue de l'histoire de ce pays, correspondant aux premiers temps de la diffusion des fondements de la civilisation indienne dans cette région de l'Asie du Sud-E...

    L'Art khmer dans les collections du musée Guimet

    Riche de plusieurs centaines de pièces, la collection de sculptures khmères conservée au musée des arts asiatiques Guimet est, en dehors du Cambodge, la plus complète au monde. Elle offre un panorama exhaustif de l'art khmer ancien entre le vie et le XIXe siècle et contribue, à ce titre, à l...

    Voir tous les livres de  Thierry Zéphir

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Au terme du premier grand empire de son histoire - celui des Maurya (fin IVe siècle-début IIe siècle av. J.-C.) -, l'Inde connaît, du Ier au IIIev siècle de notre ère, les puissants pouvoirs des Kushâna, au nord, et des Sâtavâhana, au sud. Mais c'est l'époque des empereurs gupta, du IVe au VIe siècle, qui marque l'apogée de la civilisation indienne classique. Amina Okada et Thierry Zéphir nous font découvrir cette époque de tolérance religieuse et de raffinement esthétique sans précédent. Sous ces souverains vishnuites, bouddhisme, hindouisme et jaïnisme coexistent en harmonie. Les sciences se développent, les traités esthétiques et techniques se fixent. La littérature et le théâtre rayonnent, servis par le génie du poète Kâlidâsa, que l'on associe au règne de Chandragupta II. L'art atteint alors ses plus hauts sommets, dont témoignent les grandioses sculptures de Mathurâ, les effigies altières et épurées des buddha et bodhisattva sculptés de Sârnâth ou les peintures murales d'Ajantâ, quintessence de l'esthétique gupta et expression majeure du génie indien. Ces canons plastiques et ces modèles iconographiques perdureront au fil des siècles. Leur écho s'étendra au-delà des frontières indiennes, du Népal à l'Asie du Sud-Est et de l'Afghanistan à l'Asie centrale.